Toronto

Ontario Police Are Ticketing Expired Plate Stickers Even Though Ford Says It's Okay

People are being fined $110.

It looks like Doug Ford and the police had different ideas on what warranted a ticket. The OPP has admitted that some of their officers have been ticketing drivers with expired Ontario licence plate stickers. The move comes after Doug Ford stated that plates did not need to be renewed during the pandemic. 

The provincial government assured residents back in March that stickers that expired on or after March 1 would remain valid until further notice.

The move was made in an effort to keep in-person visits to Service Ontario offices to a minimum.

Editor's Choice: John Tory Wants To Shut Down Bars & Restaurants Early After Spike In COVID-19 Cases

However, it seems that this announcement didn't make it to the ears of some officers and multiple drivers were fined $110 for expired plates.

CTV reported that police officers from Hamilton, York Region, and the OPP have all claimed to have mistakenly handed out tickets.

In fact, it was reported that York Regional Police issued 58 wrongful fines on this issue. 

Now, those wrongly ticketed might still need to dispute it in court.

However, refunds are being offered to those who have already paid off their unjustified fines.

In an email to Narcity, OPP Sgt. Kerry Schmidt stated that they have now reminded officers of these extensions to avoid mistakes in the future. 

“I am aware of charges that were laid incorrectly against drivers that were driving a vehicle that had expired plates but was within the validity extension allowed by the MTO," he stated. 

"We have sent out communications to officers to remind them of this extension and have worked with the courts to have these charges withdrawn.”

However, it is important to note that if your licence plate sticker expired before March 1, you can still get a fine.

Montréal

Roxane Bruneau s’exprime sur la controverse avec Alexandre d’OD Dans L’Ouest

« Je les trouve toutes drôles, [les parodies], sauf que... »

Dans une série de stories partagées sur Instagram après la quotidienne d'OD du lundi 20 septembre, Roxane Bruneau s'est exprimée sur la controverse entourant Alexandre à Occupation Double Dans L'Ouest et elle souhaitait passer un message concernant les parodies à son sujet.

Lors de l'épisode du tapis rouge diffusé le 19 septembre, Alexandre a fait grandement réagir le public avec son attitude lorsqu'il n'a pas été choisi par les filles de l'aventure #2 pour aller en date.

Par la suite, plusieurs allégations ont été partagées sur la sphère publique par des internautes concernant certains comportements inappropriés qu'il aurait eus au cours des dernières années. Il y a également une vidéo datant d'OD Chez Nous qui circule sur le Web, dans laquelle le candidat a un discours très peu flatteur à propos de l'émission ainsi qu'au sujet des ancien.nes participant.es.

De nombreux memes et parodies ont ensuite vu le jour, autant sur Twitter que sur Instagram, Facebook ainsi que TikTok.

Le 20 septembre, la production est même intervenue pour annoncer que le candidat quittera l'émission au cours des prochains épisodes suite à une rencontre individuelle sur son attitude.

La chanteuse et influenceuse a donc souhaité adresser la situation après avoir visionné des vidéos humoristiques faites surAlexandre :

« Sur Internet, je vois beaucoup de monde qui font des parodies d'Alexandre sur TikTok, sur Instagram, sur Facebook. […] Je les trouve toutes drôles, sauf qu'il y a une autre partie de moi qui est comme : Si ce gars-là a autant de victimes que là on pense qu'il a de victimes, pis qu'il a fait les affaires trash que j'ai lu qu'il [aurait] fait, je pense que ce serait mieux de ne pas y donner cette e*** d'attention-là.

« Parce qu'admettons là, ses victimes [supposées], elles se promènent sur Internet pis là elles voient juste comme 700 copies d'Alexandre, le gars qu'on dit qu'il n'est pas fin. […] Je pense qu'on devrait juste comme, le mettre dans l'ombre pis faire comme s'il n'avait même pas fait partie de l'aventure. »

Roxane termine son intervention en proposant aux gens de plutôt faire des vidéos comiques sur « Jenny la chasseuse », celle qui vole présentement la vedette avec sa personnalité flamboyante dans l'aventure #1 d'OD.


PPC candidate for Edmonton-Centre Brock Crocker captured the attention of the internet during Canada's federal election results on Monday night, thanks to his particularly distinctive name.

As the votes were being counted in the riding on September 20, Canadians flocked to social media to discuss the People's Party representative.

Alberta journalist Jason Markusoff was one of the first people to draw attention to Crocker's unusual name online, taking to Twitter to say, "PPC's candidate in Edmonton-Centre is named Brock Crocker. I just wanted to share that with everybody."

Some people appeared to be in total disbelief, with one person taking to Twitter to comment, "[There's] no way "Brock Crocker" is a real name."

Another social media user shared a similar sentiment, writing, "COME ON WHO NAMES THEIR CHILD BROCK CROCKER."

Another pointed out that other PPC representatives have pretty amusing names too, including Brad Grandy who ran as a candidate in Cape Breton this year.

According to the Edmonton Journal, Crocker had secured just 2,037 votes in total as of Tuesday morning.

The race for the Edmonton-Centre seat was pretty hot between the Liberal and Conservative candidates though, who'd received 15,454 and 15, 318 votes respectively, as of September 21.

Crocker wasn't the only one running in the riding with a somewhat amusing name. Eagle-eyed social media users also noticed that his Conservative counterpart was called James Cumming — and you probably imagine the jokes that followed.

Maybe it's the best (chicken) he's ever had? Drake just bought into the well-loved chicken restaurant chain, Dave's Hot Chicken.

Drizzy invested some major dough into the fast-food chain, as Bloomberg reports he will own less than 50% of the company. So far, there are two locations in the 6ix — one in midtown on Yonge Street, and another on Queen Street West.

"I tried the food and it was amazing. After meeting the founders and hearing their story, I jumped at the opportunity to invest," Drake said in a statement, Bloomberg reports.

Dave's Hot Chicken serves up chicken, sandwiches, and crinkle-cut fries and is known for its wild spice levels, which range at seven different temperatures from mild to "the reaper."

When the L.A.-based chain first opened up in Toronto in January at the start of this year, there were some wickedly long lines to get a hot chicken sandwich.

A third branch is set to open in Leslieville at 1130 Queen St. E. sometime soon, and the chain hopes to open 30 new locations here in the Great White North.

La nuit a été courte pour le premier ministre élu du Canada! Au lendemain de la soirée électorale qui s'est terminée au petit matin, Justin Trudeau a été aperçu dans le métro de Montréal vers 7 h 45 ce 21 septembre.

Malgré une fin tardive, l'annonce du prochain gouvernement a été faite assez tôt dans la soirée. C'est vers 22 h 25 que les experts confirmaient un gouvernement libéral dirigé par Justin Trudeau aux termes de ces 44e élections fédérales du Canada. L'annonce de la minorité a été faite près d'une heure plus tard.

Alex Melki | Narcity

Pas de grasse matinée pour le chef libéral, aweille dans le bain de foule de la station Jarry pour prendre des selfies et cogner du coude avec les électeur.trices de sa circonscription.

Alex Melki | Narcity

Justin Trudeau a effectivement remporté son siège dans Papineau avec 49,5 % des voix, si l'on se fie aux résultats préliminaires d'Élections Canada.

Selon les images de notre reporter Alex Melki, des dizaines de personnes étaient sur place pour rencontrer le premier ministre.

Les yeux plissés et maîtrisant le « smize » de Tyra Banks, M. Trudeau avait le sourire aux lèvres sous son masque et il a pris le temps de remercier les électeur.trices qui ont voté pour lui.

D'ailleurs, ce rassemblement impromptu s'est déroulé en pleine heure de pointe et on parie qu'il y en a plusieurs qui sont arrivés en retard mardi matin.

Mais quand ton excuse c'est le premier ministre du Canada qui te la fournit, ça passe pas mal mieux que ton cadran qui n'a pas sonné.

Suite à la cérémonie de la flamme à l'émission L'île de l'amour, Ismaël a été le premier candidat à quitter la villa de Los Cabos. L'entraîneur de 24 ans a dû faire ses valises alors que le public a assisté à son départ de l'aventure le dimanche 19 septembre.

Toujours au Mexique en attendant son retour vers la Belle Province, Ismaël s'est entretenu avec Narcity concernant son expérience à la nouvelle téléréalité québécoise.

Es-tu satisfait de ton passage à L'île de l'amour?

« Je suis amplement satisfait parce que j'ai été, du début jusqu'à la fin, authentique et honnête avec moi-même. J'ai eu du fun, puis c'est ça que je voulais. C'est sûr que j'aurais aimé ça rester plus longtemps, ce n'est pas arrivé, mais je peux te dire pour vrai, ce que j'ai fait là-bas, c'est juste comme une expérience vraiment incroyable. »

Penses-tu que tu aurais pu construire une relation avec l'une des candidates?

« Si je te parlais d'être en couple à l'extérieur de cette aventure-là, je te dirais que pas nécessairement. Je pense que ma perle rare n'est pas encore arrivée, donc moi, j'attendais juste ça puis j'avais hâte de voir ça, malheureusement ça n'a pas été le cas. Je m'entends super bien avec tout le monde comme Anna-Maëlle, Gracia, super bien. Nous on va se louer un chalet et on va avoir du fun ensemble. »

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris durant cette expérience?

« Tout le monde parlait du physique, on paraît super bien, les abdominaux, etc. Moi, une chose que j'aime bien parler, c'est que ça veut rien dire pis je l'ai vu dans L'île de l'amour. Je l'ai vu qu'on avait tous peur d'être vulnérable, on avait peur, on était insécure, juste le fait que j'aille parler à une fille pis dire à Isabelle "Écoute je suis intéressé", ça m'a pris une petite adaptation [...].

« C'est vraiment l'impact de retourner aux communications, maintenant de nos jours, tout est dans les réseaux sociaux, c'est facile de like, pis attendre que la fille te like, là tu relikepis ça, c'est le liking game. Après ça, tu DM la fille si t'es game. Mais là, dans la villa ce n'est pas la même chose, faut vraiment que tu dises tes intérêts, tu vas la voir.

« Les filles ne pouvaient pas swipe left or right, elles devaient s'avancer et ça, elles ont toutes eu de la misère à le faire. [...] C'est toute cette insécurité, la peur des réseaux sociaux qu'on n'avait pas dans L'île de l'amour, donc ça nous challengait du début jusqu'à la fin pis c'est ça vraiment que j'ai aimé, parce que c'est vraiment sortir de notre zone de confort pis y'avait aucun réseau [social] pour nous aider. Si tu veux parler à quelqu'un, fais-le pis fais-le vite parce que ça va vite L'île de l'amour. »

Penses-tu qu'il est vraiment possible de trouver l'amour à L'île de l'amour?

« Je pense que 100 % parce que tu ne peux pas faker, tu ne peux pas jouer une game, les téléspectateurs voient tout pis ça se sent aussi. Moi et Audrey, je suis persuadé que ça se sentait. [...] Moi personnellement c'est pour ça que j'ai décidé d'être authentique. Tu ne peux pas jouer avec les émotions de quelqu'un de cette façon-là, surtout quand c'est l'amour, une émotion qui est super forte, tu ne peux pas jouer avec ça.

« Tu ne peux pas faker d'être en amour, je n'aurais pas pu faker de me mettre avec Gracia pis après ça, la nouvelle fille qui arrive pis "Ah la fille correspond plus à mes critères que j'aime chez une fille", qu'est-ce que je dis à Gracia? "Salut bye, je t'ai eue"? Je trouve que ça se fait pas. Pis je pense que L'île de l'amour c'est ça qui est fun avec ça, c'est que c'est vraiment réel, ça nous ramène aux connexions réelles qu'il faut avoir dans la vie de tous les jours pis juste à trouver l'amour. »

Quel couple a le plus de chances de se rendre en finale selon toi et pourquoi?

« Le couple qui se rendrait jusqu'à la fin en date d'aujourd'hui selon moi, c'est Sandrine et Samuel. Pourquoi? Parce que Sandrine, c'est la seule qui a fait un pas vers l'avant, c'est la seule fille qui s'est dit "Moi je sais ce que je veux, pis je l'ai trouvé à date." Et, Sam c'est à lui de step up juste un petit peu parce que je pense que Sandrine avait hâte qu'il step up et il step up un peu pis maintenant, elle l'a choisie dans la cérémonie de la flamme [...]. Je pense que de là, y reste juste à Sam de faire les bons moves pis après ça, je pense qu'ils vont se rendre loin. »

Qu'aurais-tu fait de différent si tu pouvais réessayer?

« […] Je n'ai aucun regret face à mon séjour à L'île de l'amour [...], mais si j'avais à refaire mon expérience, je pense que je serais allé avec Gracia, mais je la connaissais pas encore donc j'avais soit Gracia ou Audrey. Mais Gracia c'est une perle rare, elle est remplie d'énergie, je trouve que ce qu'elle [promeut] c'est vraiment nice. En soi, d'être à l'émission, j'ai aidé à la diversité culturelle, je trouve que c'est vraiment beau à voir. Je pense que cette émission-là, si tu veux de la diversité, tu en as, si tu veux des émotions, tu en as et si tu veux de la connexion, tu en as aussi. »

Est-ce vrai que tu avais aussi été sélectionné pour participer à Occupation Double?

« Roulement de tambour, je te le confirme […], mais oui j'ai été pris aussi à OD pis L'île de l'amour, les deux ensemble. Après ça, fallait que je fasse un choix. […] J'ai aimé ça voir OD Mouette confirmer que j'étais sûr à 100 % tandis que deep down, je savais très bien que je m'en allais à Los Cabos. »

Quels sont tes projets à présent?

« Écoute j'ai un projet vraiment incroyable que j'ai hâte de vous parler, mais je ne peux pas trop en parler, j'attends des confirmations, mais je peux vous dire que ça va concerner pas mal tout le monde. Ça va aider L'île de l'amour pis ça va vraiment promouvoir ce qu'on aimerait promouvoir.

« Cent pourcent, c'est sûr que je retourne [à ma carrière d'entraîneur], peut-être pas dès le premier jour, je vais prendre le temps de voir ma famille, mes ami.es etc., mais c'est sûr que l'entraînement va reprendre, la thérapie sportive, l'université aussi. Je mets ça de côté pour l'instant, mais dans le futur, c'est sûr que ça va reprendre, donc mes activités vont reprendre, mais en soi me laisser porter dans mes projets, mes nouvelles expériences, qui vont sûrement venir à mon retour. »

Toronto

Doug Ford Just Congratulated Trudeau & Is Urging Unity After The 'Divisive Election'

He also addressed concerns about the vaccine certificate coming this week.

Premier Doug Ford is urging unity following the federal election that took place on September 20.

In a statement on Tuesday, the premier congratulated Trudeau and the rest of the federal leaders for campaigning for important issues.

"For many, this has been an extremely difficult and divisive election and I would like to take this opportunity to urge unity. Emotions have run high as candidates from all parties debated pandemic policies, including vaccine certificates," Ford said.

The Ontario leader also defended his government's decision to implement vaccine certificates, stating his intentions to continue to work closely with Trudeau.

"I want to be clear: COVID-19 doesn't care about partisanship or politics and I will continue to work closely with the Prime Minister. People elected our government to work in the best interests of Ontario, not in service of one political party over others," he added.

"Ontario is set to introduce its own vaccine certificate this Wednesday to enter certain higher-risk businesses and settings. There are a lot of people who are concerned about this policy and I want you to know that I hear you," Ford stated.

"I understand your concerns about protecting your civil liberties and right to privacy. While many fully vaccinated people like myself share these concerns, the greater concern is having to shut down again or experience a sudden surge in cases like in Alberta and Saskatchewan."

"This pandemic remains an emergency and there are real-world consequences of not acting. We must continue to do everything we can to protect our hard-fought progress so that we can provide businesses the stability they need and deserve. We need to do everything in our power to avoid future lockdowns and closures. That is why we are bringing in these exceptional measures on a temporary basis and will end them as soon as they can be responsibly removed," he concluded.

Au lendemain des 44e élections fédérales du Canada, Justin Trudeau, à la tête du Parti Libéral, enclenche son troisième mandat de premier ministre et François Legault a tenu à le féliciter de la manière la plus simple qui soit sur Twitter.

« Je félicite Justin Trudeau pour sa victoire. Je travaillerai avec lui pour faire avancer les intérêts du Québec », a écrit le premier ministre du Québec, tôt en matinée ce 21 septembre.

Il faut dire que François Legault semblait plus en faveur d'un gouvernement conservateur minoritaire, selon ce qu'il avait déclaré en conférence de presse ce 9 septembre.

« Les Québécois qui sont nationalistes, qui tiennent à ce que la nation québécoise ait plus de pouvoir, doivent se méfier de trois partis : le Parti libéral, le NPD et le Parti vert », avait-il indiqué.

De son côté, Justin Trudeau a remercié les Canadien.nes d'avoir voté pour lui et de faire confiance au Parti Libéral.

« On va en finir avec la COVID. On va bâtir un avenir meilleur pour les Canadiens. Et on va continuer à avancer ensemble », a-t-il indiqué sur Twitter.

Justin Trudeau sera donc de nouveau au pouvoir pour une durée de quatre ans, tandis que les prochaines élections provinciales du Québec se tiendront en octobre 2022.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Now that the results of the election have come in, Justin Trudeau is prime minister again and we got details about what really matters: his facial hair.

The newly re-elected prime minister spent the morning after election night in his riding of Papineau and stopped by the Jarry subway station in Montreal to meet people and take plenty of selfies.

Narcity's Alex Melki was at Jarry station and asked Trudeau when his beard would be coming back. "Hopefully never," the PM responded while laughing.

So, if you were waiting for the return of bearded Trudeau, you'll probably be waiting for a long time.

While out greeting supporters and meeting voters, someone tried to speak with the re-elected leader but was a little riled up and had to be escorted away by police.

Despite predictions that the election results would take longer than normal to come in, CBC and CTV both projected a Liberal minority win before election night was over which means Trudeau is prime minister once again.