J’ai la chienne d’avoir laissé passer mon match parfait - Narcity

J’ai la chienne d’avoir laissé passer mon match parfait

Les solos on lève nos mains please.

Cette semaine, coup de théâtre. Un inconnu m'écrit sur Facebook. C'est arrivé une fois à tout le monde, sauf au chalet, là, le wifi se rend pas. Y'a rien d'étonnant pis c'pas d'la grosse nouveauté quand tu ouvres ton Messenger et que tu as reçu le message d'un illustre étranger. 

Ce message peut prendre plusieurs formes. Ça peut être un simple compliment, une salutation, une invitation à la conversation, une louange sur ton beau et bon travail ou ben une mise en garde grotesque dans le style si tu partages pas la photo du chat qui pleure une malédiction s'abattra sur toi pendant les 7 prochaines années et tu auras les mamelons gercés. Voilà. 

Peut-être même as-tu déjà fait le saut de l'autre côté? Moi oui, j'ai déjà écrit à des purs inconnus sur Facebook dans le simple espoir de les rencontrer et tomber en amour (lire: j'les trouvais cutes et j'avais envie d'assouvir mes pulsions charnelles avec eux. Pas galant? Non pas vraiment, mais très honnête, j'ai jamais menti sur mes intentions à qui que ce soit). 

Faque là. Message arrive.

Via Merlin Pinpin

Le gars me dit quelque chose, mais je suis pas trop certaine. Je suis convaincue qu'on a déjà jasé ensemble à mon arrivée à Montréal y'a 5 ans. Durant cette période fabuleuse où ma cousine (sur le bord d'accoucher présentement) était ma coloc et où le gin-tonic avait plusieurs usages ; revitalisant, rince-bouche, savon, désinfectant, sauce, désaltérant, engrais à plantes, marinade à steak et éteignoir à butch de clope. Période glorieuse? Non. Période fabuleuse? Oui. 

J'arrive pas à trouver si on s'est déjà vus ou non. Pis ça me fait ben chier. Tsé quand tu cherches dans les recoins de ton esprit où t'es sorti, où t'as sorti ta langue, où t'as baissé tes pants, tu repasses les possibilités en vitesse, t'as des images rapides de toutes tes sorties des 5 dernières années pour arriver a...

Via Merlin Pinpin

Pis là on se reconnaît. 

Via Merlin Pinpin

Via Merlin Pinpin

Rien va ben. RIEN RIEN RIEN. Je sais même pas par où commencer tellement ça va pas ben.  Là, les idées se mélangent dans ma tête. Une amie me raconterait ça pis je dirais 'ok mais tu cours après le trouble, quelle osti de CIRCONSTANCES DE MARDE!'. J'suis allée rejoindre le gars, j'étais pompette. Lui était avec des amis en train de regarder le hockey. On a bu. Pas jasé tant. Et frenché avant que je parte. On s'est jamais revus. Donc. 

C'était pas chaud. On était chaud. Nuance. On se plaisait c'est peut-être un peu exagéré comme terme considérant le fait qu'on se souvienne même pas l'un de l'autre et qu'on a échangé des fluides. Quand tu risques de pogner un streptocoque, tu devrais être capable de te souvenir de la provenance de ladite infection. 

Si on se plaisait tant que ça on se serait revus, non? Esti j'me souviens même pu. La semaine passée j'écrivais sur les revenants. Cette semaine j'me demande si je suis capable de les reconnaître. Je viens de trouver un nouveau fond à mon fond, comme quand tu déboules les marches et que tu espères tout le temps que ce soit la dernière, ben non criss y'en a tout le temps une qui vient t'achever drette din reins. 

Ce message est l'équivalent de ma marche din reins. Et là, littéralement 4 ans plus tard on est au même point. Moi et lui aussi visiblement. Beaucoup trop de réflexions cette semaine. Sais-tu c'qui est le fun? C'est que j'ai aucune vie sentimentale présentement, mais que les gars trouvent le moyen de m'affliger régulièrement des réflexions par le simple pouvoir du texto. Genre, j'fourre pas, j'date pas, je swipe pas, pis criss ça continue d'me texter pis d'me faire tourner la tête à 100 miles à l'heure. 

Via ninjason

C'tu normal qu'on reconnaisse même pu nos vieilles dates? On a combien de soeurs de ploune dans la vie? Beaucoup. Mais, est-ce un lien familial valable pour s'inviter dans les partys de Noël? Y'a-tu un protocole là-dessus? Sinon j'en bâtis un drette-là. Tsé tu penses qu'il y a 6 degrés de séparation entre tous les humains. Mais a-t-on fait un bilan depuis l'arrivée de Tinder? On m'en reparlera, avec tous ces gens qui ont le pénis ou la vulve voyageuse, je pense qu'on baisse facile à 4. 

On va-tu perpétuer ce cercle vieux éternellement? J'veux dire, on s'est daté une fois. On s'en souvient même pas tellement c'était mauvais. On va vraiment s'obliger et s'infliger de recommencer ça? Mathématiquement parlant, si mes vieilles dates reviennent, est-ce que c'est parce qu'il y a une pénurie de célibataires dans la grande métropole? Ou c'est moi qui a pas accroché le bon gars au bon moment? 

Parce que là, j'me sens vouée à une vie d'errance solo. EST-CE QUE J'AI PASSÉ AU TRAVERS DE TOUS LES GARS SOLO DE MTL? Pis comme un serpent qui se mange la queue, on va retourner les uns vers les autres éternellement pis après s'être senti les fesses comme les chiens ont va se rendre compte qu'on a déjà été là pis que ça pas été prometteur faque c'est ça.

Je pense qu'on peut parler d'un problème d'ordre gouvernemental. Admettons qu'une espèce est en voie d'extinction, genre le célibataire potable de Montréal, est-ce qu'on peut s'il vous plaît, faire un recensement? Recueillir, vérifier, valider auprès de la source. 

Via wyron

Est-ce que oui ou non j'ai daté tous les gars potentiellement faits pour vivre une vie heureuse avec moi? Sinon, géographiquement parlant, où sont mes choix, mes chances, mes espoirs? J'attends une réponse de Statistiques Canada. Ça urge. Si on n'abandonne pas le wallaby des rochers, j'aimerais aussi, qu'on ne m'abandonne pas à mon triste sort. J'essayais d'me remémorer toutes mes dates pis j'trouvais ça tellement déprimant.

De fil en aiguille, je réalise à quel point ç'a passé vite ces 5 dernières années de folie à Montréal. En y repensant, y'a juste mon statut de célibataire qui est au même point que quand j'suis arrivée.

Les saisons ont défilé, mais j'ai la même folie qu'avant. Mon corps a vieilli, j'ai le psoas qui jamme quand j'force un peu trop, mais j'suis la même dans ma tête. J'ai pas changé, mais j'ai accompli des milliers d'affaires. 

Pense à ça. En 4 ans y s'est passé quoi? Moi, j'ai déménagé 5 fois. Pour finir par avoir mon appartement à moi. Tout p'tit, mais tout l'mien, à personne d'autre. J'ai complété un BAC, moi qui à 17 ans lâchais l'école en crachant aux pieds de mon directeur pour lui signifier que c'était la dernière fois qu'il me voyait la face. Il l'a jamais revue. J'ai pu craché non plus, ça manquait d'élégance. J'ai trouvé des boulots qui m'ont permis de mieux me connaître, de savoir c'que j'voulais dans vie. D'avoir une carrière. 

Via anete_lusina

J'ai bu des litres de café. Scrappé des dizaines de chandails avec ces cafés. Dépassé mes data pour la modique somme d'au moins 500$. Pogné un nombre infini de tickets. Vécu une augmentation considérable de mon nombre d'amis Facebook. Pas répondu à ma mère au téléphone au moins 100x. Pas assez voyagé. Sacré trop souvent pour le compter ou estimer. Pilé dans le caca de chien à maintes reprises. Porté mon linge de job sale parce que j'tune toute croche mal organisée dans ses brassées. Bu du vin en masse. Pas assez regardé de porn. Magasiné en ligne trop souvent. Dépensé sans compter. Aimé gros. Aimé fort. Pas aimé souvent. 

Les gars ont défilé sur mon oreiller. Dans ma vie. Dans ma tête. Dans mon coeur.  Dans mon quotidien. Dans mon moins quotidien. Pis aujourd'hui, j'fixe tous les hommes que je croise dans la rue, les yeux plissés, en me demandant si on s'est pas déjà datés.

J'ai peut-être daté tous mes époux potentiels. J'ai peut-être fait le tour. Une chose est certaine par contre, j'suis tellement pas au point de départ. J'avais jamais pris l'temps de prendre le temps. Me dire que j'pas si perdue au fond. Brisée comme tout le monde, mais j'sais où j'men vais solo. 

Pour lire toutes les chroniques Célib-à-terre de Merlin Pinpin, c'est ici. 

 

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

 

Partager sur Facebook