La saison des gars qui reviennent est commencée - Narcity

La saison des gars qui reviennent est commencée

Les revenants.

L'automne est facile pour personne. Y fait frette. Y fait gris. Y mouille tout le temps. On est pas contents. C'est un peu pesant. Voici le bilan. 

Après ma belle rencontre de la semaine passée, qui m'a donné envie de tout péter, j'prends pu le même chemin pour rentrer à maison après la job, tu vois l'genre. J'suis assise sur mon lit à me raidir les cheveux devant le miroir, j'écoute la toune [email protected] de Koriass à tue-tête, en me disant que si j'avais un hymne personnel, ce serait ça. J'dois dire que j'ai fait couper ma crinière dernièrement pis j'ai pas de mots pour exprimer le bien fou quand ça m'a fait. 

Via Jamakassi

C'pas la fraîcheur de ma coiffe le sujet, le sujet est les revenants qui font un retour en force pendant que les habitudes automnales se font aller. Les premières feuilles colorées tombent au sol et déjà on magasine les pulls plus chauds, son manteau et ses bottes d'hiver, on change ses pneus, on calfeutre ses fenêtres, on invite des chums, on se part une fondue, on a du fun.

En plein raidissage, l'étape juste avant de magasiner les pulls, je reçois un texto. Celui-ci : 

Via Merlin Pinpin

Oui, le Marc-André en question le sait, non, il est pas fâché. J'pense même que ça lui fait un p'tit velours d'être en vedette dans un article. 

Ça m'a soulevé une panoplie de réflexion. Numéro uno. Combien de temps vous prenez avant de supprimer le téléphone de quelqu'un? Moi, pas longtemps. Pas longtemps genre on se match sur Tinder, ça va me prendre 3 semaines avant d'entrer ton contact, ton prénom pis toute le kit. Pis après, ça va me prendre 3 autres semaines pour associer ton visage à ton prénom. Et après, ta place est pas acquise, si on se rencontre pas, si on se rencontre pis que ça clique pas, si on rencontre pis que ça clique mais qu'on s'écrit pas, ça me prend 5 jours et hop, finito bambino le numéro. J'ai la gâchette rapide sur la suppression de contact. 

Deuzio. On s'entend que le texto que j'ai reçu, c'est rien de déplacé. Mignon à la limite. Un gars avec zéro mauvaise intention. MAIS! Ça met la lumière sur un phénomène qui m'est arrivé ben souvent dans ma vie : THE RETURNNN des garçons. On dirait que c'est inévitable. Et peu importe les facteurs dans lesquels ça s'est terminé.

Ah pis on peut-tu s'le dire qu'un superlike c'est d'la marde? Ça équivaut à quoi? C'est mieux qu'un like? C'est plus fort? Parce que tu peux en faire juste 1 par jour? Mettons qu'un like c'est l'équivalent d'un garçon qui te fait un compliment, il te dit qu'il te trouve ravissante, intéressante, joviale, ponctuelle, name it. Un superlike, je vois plutôt ça comme un move de p'tit gars gêné, le gars qui trippait sur toi au secondaire, mais qui osait pas te le dire, mais qui te fixait tout le temps et détournait le regard parce qui pensait que tu l'avais pas vu. Bref, Roche Papier Like Superlike, qui gagne? 

Via soroushkarimi

Ok, je m'égare. Je parlais changement de saison et surtout, le retour des garçons. On se date. Ça marche pas. On se date pu. L'temps passe. Un moment donné, le texto fatidique: hey salut ça va. Je peux pas m'avancer, je sais pas si les filles le font aussi. Mais les gars sont ben forts sur le retour en force des vieilles relations. Ça va être l'hiver pour tout l'monde que j'me dis. 

Une question demeure, pourquoi? Pourquoi donner signe de vie après des semaines, des mois ou même, des années plus tard sans s'être vus? Comme si de rien était, un p'tit texto de même. Un texto que j'sais jamais trop comment interpréter. Ça m'arrive tout le temps en plus!! Ma vie est hantée par mes vieilles dates. J'peux-tu te dire que ça fait du frisson au pied carré au nombre que j'ai daté. 

Via neonbrand

Est-ce qu'on réessaye? Est-ce que tu vois quelqu'un? On se met-tu tout nu? Ça va bien, pour vrai la? J'veux juste checker si t'es heureuse pis que t'as trouvé l'amour? Je pense à toi. On se revoit-tu, on avait du fun pareil? Pourquoi on a arrêté de se voir déjà? J'te keep in touch pour pas que tu m'oublies. Ta peau était douce. J'ai croisé mon ex hier, ça m'a rappelé que j't'encore tu seul. 

Voilà quelques-unes des traductions possibles lors du comeback d'une vieille date. Pourquoi vous faites ça? C'est quoi l'objectif? J'ai jamais fait ça texter des gens après une longue période de même. J'comprends pas l'intérêt. J'ai pas assez foi en l'humanité pour me dire qu'on veut tout simplement prendre de mes nouvelles. Je m'imagine nécessairement que y'a une autre raison plus poussée que la douce gentillesse. 

Quand j'le reçois, je sais pas trop quoi m'imaginer. Faque j'me fais un bilan de c'qui est arrivée avec la personne. Ok, été 2017. Si j'ai des photos, j'les regarde. J'cherche sur Messenger c'qu'on a ben pu se dire. J'remonte dans nos textos. J'me rappelle des moments passés, des souvenirs, du fun qu'on a eu, ou du fun qu'on aurait pu avoir à place d'se flusher. Pis ça me rappelle que calvaire, j'en ai dont ben daté du monde.  Et pour planter le clou sur le cercueil de cette relation, j'me rappelle comment et pourquoi ça s'est finit. 

Pis là j'me dis mais QUESSÉ QUI VEUT!! Pourquoi vous revenez? C'est quoi l'objectif? J'aime bien penser que je suis une femme exceptionnelle et que mon charme irrésistible a un effet boomerang sur le sexe opposé, mais j'peux pas me mentir aussi fort. Si tu textes quelqu'un, c'est nécessairement que tu penses à lui. Pis c'est ben correct d'avoir une p'tite pensée pour nos vieilles pantoufles. 

Mais à quel point ça donne quelque chose de les texter pour savoir comment elles vont?  C'pas un crime, c'est ni mal intentionné ou méchant. C'est juste peut-être pas nécessaire. Mettons que ça m'a blessée et que ça prit un p'tit bout avant que mes souvenirs me fassent pu mal. Tu y as déjà pensé? Moi aussi je pense à toi des fois. J'me donne pas le droit de t'écrire pour autant. C'est un peu égoïste comme move je dirais. De vouloir réapparaître dans la vie de quelqu'un. Quelqu'un qui est redevenu un inconnu, plus de contact, plus d'avenir commun. Ça donne quoi de v'nir me faire un coup de pelle dans face? 

Via am_anih

Ça mindfuck des messages de même. Ça te joue dans tête, tu t'imagines plein d'affaires. J'me fais des milliers de scénarios. Ça f*ck la zénitude que j'ai déjà pas beaucoup. J'dois pas être la seule à qui ça arrive. Hein? C'est quoi le protocole? J'ai comme aucune formule gagnante pour me sortir de la situation. J'ai envie de savoir ce qu'il veut, je veux pas être bête, mais je veux pas passer par 1000 chemins non plus, je veux pas entamer une discussion interminable, ni lui donner espoir que ça peut recommencer, ni ME donner espoir que cette fois-là c'est la bonne.

Faut j'réponde, le silence c'est pas gentil. C'est pas plus gentil de lui dire que j'aimerais mieux qu'on se donne pas de nouvelles parce que j'ai passé à autre chose. Ou pas tant. J'pourrais répondre Je t'aime. 3 petits mots si simples qui peuvent faire tant de ravages. Des fois j'ai envie de les revoir, les toucher, les sentir, les regarder parler, sourire, les écouter rire, j'ai envie de capturer ces images-là encore. Mais j'me dis que...

Quand c'est fini, c'est fini. Même si on se texte des mois plus tard, on aura pas changé. On est les mêmes personnes. On a les mêmes habitudes. J'vais encore aimer la chanson Coeur de loup. Chaudaille j'vais parler trop fort et vouloir encore être le centre de l'attention. Tu vas encore trouver que je gère mal mon argent. J'vais encore détester ton t-shirt vert kaki troué. Pis ça va finir qu'on va se laisser encore, pour les mêmes raisons. 

Faque évite nous donc ça. Pis écris-moi pas. 

Pour lire toutes les chroniques Célib-à-terre de Merlin Pinpin, c'est ici. 

 

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook