D'mon bord, j'pense pas qu'on peut vraiment quantifier des émotions ou généraliser là-dessus, mais qui suis-je pour donner mon opinion?! Une pauvre fille qui cherche une date pour amener dans ma famille à Noël sur Tinder, voilà qui je suis.

Cette jeune femme, Kate Rose, a retenu mon attention parce que son discours sur les relations avait ben de l'allure. Selon elle, on tomberait au moins en amour 3 fois dans une vie, et toutes les fois c'est pour des raisons complètement différentes! C'est comme un passage obligé, pis j'avoue que j'y crois un peu pas mal!

1. L'amour d'écolier

Celui-là se produit au secondaire, cégep ou même à l'université si t'es sur le tard. C'est ton p'tit conte de fée, ton amour idéal, celui que tu t'es imaginé en regardant les films de Disney. Tu penses que ça va durer toute la vie, faque c'est pas grave si ça se passe pas comme tu veux, tu penses que c'est de même que ça marche. Souvent, le regard de l'autre sur soi est plus important que comment on se sent.

Ça a l'air négatif vu de même, mais ce l'est zéro. C'est un amour niveau débutant, c'est normal de penser tout croche pis d'essayer du mieux qu'on peut. Comme ta première relation sexuelle, tu veux que ce soit parfait, c't'un peu tout croche, mais on est tous passés par là. Ben oui, un condom ça fait débander.


2. L'amour qui nous en apprend

C'est de cette relation que tu vas tirer des leçons sur ta propre personne, sur ce que tu désires dans une relation pis comment tu veux être aimé. C'est une relation essentielle qui va orienter toutes celles qui vont suivre.

C'est là qu'on développe une espèce d'addiction aux relations dignes de la tourista qui a fucké ton spring break à Punta l'an passé. Ton voyage est scrap, mais t'essayes de le sauver du mieux que tu peux. Pareil avec cet amour, tu essaies de le faire fonctionner quand tu sais que c'est fini.

Si tu penses aux fois où ça allait si bien pis ton dernier souvenir c'est le brunch de Pâques de 2008 où il t'avait offert un Kinder Surprise, j't'annonce que les moments le fun sont pas supposés revenir une fois par décennie. On jase là. J'te dis pas qu'il faut abandonner au premier obstacle, surtout pas, mais il faut s'écouter, pas essayer trop fort en sachant qu'on est pas bien en d'dans.


3. L'amour qui nous surprend tel un chat qui voit un concombre

Tu le vois pas venir pantoute. La chimie est évidente, tout va si bien, tout est facile, c'est juste pas explicable. Même que des fois tu y crois pas vraiment, tu te dis que ça va sûrement foirer parce qu'il va décider de partir en tournée pour devenir joueur de bongo dans une troupe de musique itinérante.

C'est une relation sans pression, sans idéal à atteindre, on a pas d'idée préconçue de marde, t'es juste ben avec l'autre pis that's it. C'est pas comme ton conte de fées que tu espérais tant à 17 ans, mais tu te rends compte que ce que tu attends, ça existe pas pis que l'amour c'est peut être du gros tout beau sans chevalier qui sauve la princesse dans son château. Le chevalier peut amener sa princesse au Lafleur entre 2 examens pour lui changer les idées pis a va tripper.


T'auras peut-être pas besoin de toutes ces expériences-là. Comme nos grands-parents qui ont passé leur vie ensemble pis qui se sont jamais lâchés.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter