C'est pas facile à accepter. Mais la vérité va te faire beaucoup plus de bien et ce, plus rapidement. Plus de bien que si tu t'accrochais à lui et à votre relation et que tu le laissais te faire du mal pour te rendre compte au final de quelque chose que tu savais déjà : s'il voulait être avec toi, il serait avec toi.

Je le sais, ça serait tellement plus facile si c'était un fuck boy. S'il était égocentrique, s'il pensait seulement à lui-même. S'il t'utilisait pour rendre quelqu'un d'autre jaloux. S'il t'utilisait tout court. S'il te traitait mal.


À lire également:


Mais c'est beaucoup plus dur quand c'est un bon gars et qu'il ne t'a rien fait de mal. Faut quand même que tu le laisses partir. Quand il te dit que t'es une personne extraordinaire, qu'il tient à toi et qu'il t'aime bien. Mais juste pas de la façon dont toi tu l'aimes. Ou quand il t'aime, mais ne pense pas que tu es THE ONE. Ou quand il n'est pas trop sûr de ses sentiments et ne veut pas te blesser. Dans le fond, sa peur de te faire mal, sa confusion, c'est juste une façon plus soft de te dire non. Parce que s'il voulait être avec toi, il n'aurait pas à réfléchir autant. Il le saurait, tout au fond de lui, s'il voulait vraiment être avec toi.

Mais peu importe à quel point c'est un bon gars (ou un fuck boy), tu dois passer à autre chose. Peu importe quelle était votre relation, peu importe comment il te traitait ou à quel point vous vous entendiez bien et vous aviez du fun ensemble, il ne veut pas être avec toi. Et c'est la vérité, pure et dure.

Non, c'est pas facile d'accepter ça. Oui, les prochaines semaines (voire les prochains mois) risquent d'être tough pour toi et ton p'tit coeur fragile. Mais éventuellement, ça va bien aller. Tu vas être en paix avec la fin de votre relation, peu importe comment elle aura évoluée (si elle existe toujours). C'est la vérité, aussi dure qu'elle soit à accepter. Mais c'est la seule chose qui va t'aider à passer à autre chose.

Parce que s'il voulait être avec toi, il serait avec toi.

C'est tellement facile de se mentir à soi-même.

Il a juste besoin d'un peu de temps... ou d'espace.

Il a peur de l'engagement, faut juste que je le rassure...

Mais pense à ce que tu ressens pour lui. Pense aux papillons qui s'emparent de ton estomac chaque fois que tu penses à lui. Pense à quel point c'est naturel et évident pour toi, que tu ressentes quelque chose pour lui. T'as même pas besoin de te poser de questions, tellement ça feel right au plus profond de toi. Même si t'as peur de l'engagement, peur de t'ouvrir à quelqu'un, peur d'avoir mal... T'as quand même envie d'essayer avec lui. Parce que ton coeur a pris le dessus de ta tête. Tu voulais être avec lui. La décision était simple. En fait, c'était même pas une décision. Ça s'est fait tout seul.

Est-ce que tu te vois ressentir toutes ces choses et pourtant décider de ne pas être avec lui? Non. C'est pour ça que t'as mal. C'est pour que ça t'as de la peine et que t'as l'impression que ton coeur est brisé en mille morceaux. Parce qu'il ne ressentait pas ces choses. Et ça, tu ne peux pas le changer.

T'as rien fait de mal, je te le promets. C'est juste ça, la vie. Son coeur est à un endroit différent du tien. Pis ça, ça fait vraiment chier. Mais t'as juste à l'accepter. Pis ça, ça fait encore plus chier.

Peut-être que tu vas get over him en quelques semaines. Peut-être que ça va prendre plusieurs mois. Peut-être même un peu plus de temps. Ça va faire mal : je te le garantis. Ça sera pas facile. Mais c'est toujours mieux d'avoir mal d'une shot que de persister à vouloir l'avoir ou de te convaincre qu'il a fait une erreur. Parce que si tu t'y étais accroché, t'aurais eu encore plus mal.

Parce que s'il voulait être avec toi, il serait avec toi. 


Autres articles qui vont t'intéresser:

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications