11 choses que tu veux savoir sur Gabriel Nadeau-Dubois - Narcity

11 choses que tu veux savoir sur Gabriel Nadeau-Dubois

Entrevue avec Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire.

Gabriel Nadeau-Dubois s'est fait connaitre durant le printemps érable où il défendait fermement que les frais de scolarité soient augmentés. Aujourd'hui co-porte-parole à Québec solidaire, il fait partie du paysage politique québécois.

Après la très drôle vidéo parodiant les élections avec des personnages du Seigneur des anneaux où Gabriel était représenté en Frodon, on s'est dit qu'on aimerait bien en apprendre plus sur lui. Voici donc tout ce que tu as toujours voulu savoir sur Gabriel Nadeau-Dubois.

À lire aussi: QUIZ Élections Québec 2018 - 7 questions pour t'aider à faire ton choix pour les élections du 1er octobre 2018

Alors Gabriel, tu es assez discret sur le sujet, mais est-ce que tu es en couple?

Oui, j’ai une blonde! Elle s’appelle Maëlle et elle est enseignante au primaire.

Trouves-tu que la vie en politique est stressante et que dans le fond, ça pourrait être plus simple?

@gnadeauduboisembedded via  

La vie politique est une vie stressante, ça ne fait aucun doute. Et oui, elle pourrait être plus simple, entre autres, au niveau de la relation qu’entretiennent les médias avec les acteurs et actrices politiques. Avec la naissance de la télévision en continu, le rythme de la vie politique s’est considérablement accéléré et je pense que nous avons une réflexion de société à avoir pour pouvoir continuer d’avoir des débats de fond dans ce contexte.   

S'il n'y avait pas Québec solidaire, tu irais voter pour qui?

S’il n’y avait pas de parti comme Québec solidaire, je ne voterais tout simplement pas: il faudrait donc l’inventer.

Quelle est ta place préférée pour aller prendre un verre à Montréal?

Ça dépend pour quoi! Pour aller prendre une bonne bière, j’ai un faible pour MaBrasserie, qui est une coopérative de solidarité se trouvant juste à côté de chez moi, dans Gouin.

@gnadeauduboisembedded via  

Pour aller boire un verre de vin, je me dirige plutôt dans le comté d’Amir Khadir, au Rouge Gorge. Pour aller voir une game de hockey, c’est une tout autre histoire: j’encourage les Canadiens en buvant une bonne Labatt 50 à la Taverne Jarry!

Si on te donnait le pouvoir le réaliser une promesse, là tout de suite, ce serait quoi?

Je réaliserais les objectifs de QS en matière de réduction des gaz à effet de serre. On ne peut plus attendre pour s’attaquer à la crise climatique, on a 2 ans pour agir avant que les choses ne soient irréversibles, selon le secrétaire général de l’ONU. Le Québec a un rôle à jouer dans la lutte aux changements climatiques. Nous pouvons devenir un leader dans le domaine en réalisant des objectifs ambitieux comme ceux que propose QS.

Si tu ne t'étais pas embarqué dans la politique, qu'est-ce que tu ferais comme occupation?

Je pense que j’aurais enseigné la pensée politique ou la sociologie au Cégep. Je suis passionné par les débats d’idées, et le milieu de l’éducation me tient tout particulièrement à coeur, pour des raisons évidentes!

Quel personnage t'inspire en ce moment?

Bernie Sanders. C’est un outsider qui veut changer le système de l’intérieur. Il est devenu un incontournable de la politique américaine en mobilisant les jeunes derrière un agenda politique qui bouscule l’ordre établi. Je pense que lui et, surtout, les propositions qu’il a amenées, n’ont pas fini d’avoir un effet sur la politique américaine.

On a tous un petit plaisir coupable... parle-nous du tiens.

La sauce piquante! J’adore ça. Je dépense beaucoup trop d’argent là-dedans, et j’en cuisine moi-même aussi. J’ai une étagère pour ça dans mon frigo, c’est pas mal une collection. Ça met du piquant dans ma vie!

Combien de temps ça te prend dans une journée la campagne électorale?

Les campagnes sont des moments particulièrement intenses. En général, je travaille de 6h le matin à 10h le soir tous les jours. Je m’arrête pour dormir, c’est tout!

On a tous trouvé la vidéo te parodiant en Frodon très drôle, qu'en as-tu pensé? 

Ben oui! C’est drôle. C’est vrai qu’on est un peu comme des hobbits. Beaucoup de monde ne nous connaît pas. Et comme dans Le Seigneur des anneaux, on va surprendre tout le monde!

@gnadeauduboisembedded via  

Si on était à Poudlard, dans quelle maison te serais-tu vu? 

Je pense que j’ai deux côtés chez moi; Gryffondor, parce que je n’ai pas peur de mener des batailles, des combats politiques difficiles. Je pense que j’ai aussi un côté Serdaigle, un côté dans ma tête, intello.

Un gros merci Gab, on te souhaite bonne chance pour lundi!

 

Partager sur Facebook