Chaque université est unique. À l'UQAM (ne pas confondre avec U de M, please) y'a des trucs qui arrivent nulle part ailleurs pis faut que tu y sois déjà allé pour comprendre, c'est comme un club sélect, un groupe secret, genre les Chevaliers de Colomb.

Si, comme moi, tu viens de l’extérieur de Montréal, tu ne pouvais pas être moins prêt à savoir ce qu’il allait t’arriver en mettant les pieds là-bas. Voici pourquoi ma collègue M.M. et moi, on t’a fait une liste de 17 choses qui vont clairement t’arriver si tu vas à l’UQAM. À prendre évidemment à la légère. Je voudrais pas commencer une manifestation, une pétition ou de quoi du genre.

[embed]https://www.instagram.com/p/ycl6VhNQIF/?taken-at=213334680[/embed]

1. Te sentir suivie par quelqu’un déguisé en chiffre 8 vert qui promeut l’activité physique.

Sérieusement, who the fuck is this guy on sait pas, mais il hantera ton parcours scolaire.


2. Mettre ton cadran à 6 h 30 pour faire ton choix de cours tout en sachant que le portail va planter pis tu vas finir par te recoucher pis avoir un horaire de marde.


3. Te faire attaquer de pamphlets à l’entrée de l’UQAM par le métro. 3 fois sur 4 ce sera pour une assemblée de grève.

Pour vrai, si tu veux une stratégie : Prends-les tous et n’exprime aucune opinion politique.


4. Développer un amour pour le fonctionnement du Salon G, seule place où une file de 20 personnes se fait servir en moins de 4 minutes.

Même si leur musique te donne la charmante merdique impression d’être au Moomba.


[embed]https://www.instagram.com/p/BMsMrbeBxHr/?taken-at=421560407[/embed]

5. Pas trop comprendre l’ambiance du Café Aquin.


6. Te convaincre que tu vas juste prendre une bière tranquille au bistro Sanguinet, pis finalement partir sur une dérape, monter sa mini scène pis chanter Provocante.

Si tu te fais chummy avec Jerry, il va même commanditer ta brosse à coups de shooters


[embed]https://www.instagram.com/p/BNyKvXnB6zZ/?hl=fr[/embed]

7. Tomber sur les graffitis de toilettes les moins glorieux au monde.


[embed]https://www.instagram.com/p/BM2YpmaDVMQ/?taken-at=3107426&hl=fr[/embed]

8. Ou tout simplement sur tous types de messages, tout le temps.


9. Ne pas trop comprendre le monsieur louche avec l’insigne « Je corrige des travaux. » au Salon G.

Au début, je croyais qu’il ne voulait pas se faire déranger. J’ai finalement compris qu’il offre ses services. Quelqu’un a déjà fait affaire avec ce type?


10. Te demander comment on peut être super conscientisé sur les enjeux mondiaux mais qu’on donne encore des flyers à la tonne sur une rencontre sur le développement durable.


11. Te faire juger par le barista dans le pavillon N parce que tu prends un cup en styromousse au lieu d’une vraie tasse.

Dude, je te rends service tu passes ta vie à chercher les tasses partout dans le pavillon.


12. Arriver au comptoir de prêts du département de communication pour un projet. Ne pas trop savoir de quel matériel tu as besoin, tout prendre.


13. Réaliser que les imprimantes sont aussi peu efficaces que toi dans une fin de session.

Si tu réussis à comprendre comment elles fonctionnent.


[embed]https://www.instagram.com/p/9cdiI7RVN_/?taken-at=213334680[/embed]

14. Réaliser que des couilles peuvent devenir un emplacement géographique.


15. Choisir tes partys non pas selon ta faculté, mais selon ton type de gars.

Party Crayola c'est un must en passant! 


[embed]https://www.instagram.com/p/BNuiCSljbbr/?taken-at=3107426&hl=fr[/embed]

16. Avoir les salles de bains les plus étranges.

Et tout simplement éviter celle collée sur la COOP près de l'entrée du métro parce que tout le monde sait que c'est le spot préféré des junkies. 


17. Découvrir un nouveau café (ou un sex shop ) chaque fois que tu as un cours dans un pavillon que tu ne connaissais pas.

Le pavillon M, tu connais?


Suis-nous sur Snapchat! @Narcitymontreal 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications