Être un étudiant-athlète, ce n'est pas un passe-temps, mais un mode de vie.

Ça représente beaucoup de sacrifices que seuls vous pouvez comprendre. C'est quelque chose de très exigent, mais qui ne peut durer que quelques années et que vous ne pourrez jamais revivre. Peu importe la discipline, tout le monde vit la même réalité au quotidien, que ce soit pour le positif comme le négatif.

Voici donc 21 choses que seulement toi, l'étudiant-athlète, peux comprendre: 

1. Tu ne sais plus où mettre tous tes vêtements à l'effigie de ton équipe/école.

Pas question de s'en débarrasser, tu les mets tous encore, même ceux de 2012.


2. T'es un peu trop fier de représenter ton école.

Alors que tes amis quittent directement après les cours, on te retrouve avec ton chapeau de poil et la face maquillée à crier quelque chose du genre : « Allez les bleus! »


[embed]http://imgur.com/HFvF04v[/embed]

Crédit photo: Gipphy

3. La torture que tu ressens quand ton cours est annulé, mais que tu dois quand même attendre 3 heures parce que tu t'entraines après l'école.

...Et c'est toujours à ce moment que tes collègues de classe te proposent d'aller boire une bière, chose que tu ne feras pas avant un entrainement si tu tiens à ta vie.


4. Un 5 à 7 après l’école? Un mardi St-Éli? Sorry, j’ai une pratique.

Par contre, tous les Citadins connaissent bien Jerry parce que les bières après les matchs sont toujours au Bistro Sanguinet.


5. Pour toi c'est totalement normal de quitter l'école un bon 4h après tes amis.


[embed]http://imgur.com/gNzJU4q[/embed]

Crédit gif: Gipphy

6. Tu es super excité à la rentrée, parce que tu sais que la rentrée = nouvel équipement à l'effigie de ton équipe.

Du linge gratuit!


7. T'as choisi ton cégep/ université en fonction de leur programme sportif.

Si tu joues au football, l'UQAM n'a jamais été une option dans ta vie.


http://imgur.com/4XXTnoH

Crédit gif: Gipphy 

8. Tes amis te jugent parce que tu portes toujours des survêtements à l’école

... Et tu t’en moques carrément parce que t’es confo en titi, et t’as pas vraiment dormi.


[embed]http://imgur.com/yvJi2QV[/embed]

Crédit gif: Gipphy 

9. Les seules personnes qui te comprennent sont les autres étudiants-athlètes.

Aka tes seuls amis parce que t'as pas vraiment le temps d'avoir une vie sociale.


[embed]http://imgur.com/tbz1Yjf[/embed]

Crédit photo : Gipphy

10. Tu connais les places réservées aux sportifs dans ton école. 

Comme la table des Spartiates au fond de la cafétéria si t’es allé au Cégep du Vieux.


11. Tu as toujours l’air de partir en expédition.

En plus de ton matériel scolaire, tu traines des vêtements de sport, 2 lunchs, survêtements... Surtout si tu vas au Collège LaSalle parce qu’il y a juste pas de restos à proximité.


[embed]http://imgur.com/971Q2Yg[/embed]

Crédit photo : Gipphy

12. Tu es un peu insulté quand les gens ne connaissent pas ton sport.

OUI! Il y a du Quidditch à McGill, du golf dans beaucoup d’universités, et OUI, le cheerleading c’est un sport. Merci.


[embed]http://imgur.com/GuFKpZB[/embed]

Crédit gif: Gipphy

13. T’es pauvre.

Parce qu’au lieu de travailler, tu t’entraines. Tout le temps.


14. Tu ne sais pas trop si les initiations de ton programme étaient nice puisque c’était en même temps que tes camps présaisons ou entrainements.

Ce n’est pas compliqué, tous les événements de la rentrée sont en même temps que les camps présaison.


[embed]http://imgur.com/HN4lf9f[/embed]

Crédit gif: Gipphy

15. Tu sais qu'il y a une certaine hiérarchie qui s'est formée entre les équipes sportives de ton école.

Que ce soit à cause des rendements sportifs ou seulement des équipes chouchousMettons que tu sais qu'à André-Laurendeau tu passes après les gars de hockey du Boom.


[embed]http://imgur.com/HRB6gMp[/embed]

 Crédit gif: Gipphy 

16. Tu passes tes journées de congé à l'école

Ton congé de Noël dure seulement une semaine ( 2 si t'es ben chanceux), et tu retournes à l'école t'entrainer à partir du mois de juillet.


17. Tu catégorises les écoles selon leurs équipes sportives.

Quand on te parle d'une école, toi, tu penses à leur équipe sportive instantanément. C'est de cette manière que tu classes les écoles dans ta tête.


[embed]http://imgur.com/edIc3AU[/embed]

 Crédit gif: Gipphy 

18. T'as déjà été embarré dans ton école/centre sportif.

Parce que les pratiques finissent jamais vraiment à l'heure.


19. T'as déjà daté un autre sportif de ton école.

Vous vivez tous à l'école. Tu connais même les athlètes des autres équipes par leur prénom, sans jamais leur avoir parlé.


20. Tes conversations les plus intenses se font dans les vestiaires.

Joie, peine, haine : c'est le moment où vous vous défoulez. C'est aussi la place où tu prends toutes sortes de photos bizarres.


[embed]http://imgur.com/Y58Rl2z[/embed]

 Crédit gif: Gipphy 

21. Tu ne veux pas que ça finisse.

Tu vieillis et tes études vont éventuellement terminer. Puis, même si tu restais à l’école forever il y a une règlementation sur le nombre d’années que tu peux faire. Et ça, c’est dur.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications