Commençons d'abord par définir ce qu'est une zone érogène. Une zone érogène, selon Le Larousse (qui est une source fiable), c'est toute partie du corps sensible et susceptible de manifester une excitation de type sexuel. Toutes ces parties du corps que tu utilises quotidiennement et dont tu ne connaissais rien de l'usage érotique que tu pouvais en faire!

Démystifions tout ça ensemble. Ensemble dans l'article, pas ensemble genre côte à côte en se touchant, j'pas fermée à l'idée, mais j'ai pas le temps, j'ai une grosse semaine quand même.

Voici ce qui est considéré comme zone érogène chez les messieurs.

T'as 2 possibilités, soit tu t'aventures dans de nouveaux sentiers en catimini, soit tu lui demandes avant, chacun sa méthode. 

via @samidrasin

1. Le gland

Bisou, léchage et mordillage délicats, en variant les mouvements et la pression pour maximiser le plaisir. On accompagne d'un mouvement de va-et-vient tout en douceur le long du pénis et la sensation sera équivalente à gagner au café au Tim, l'extase.Le gland se compare au clitoris au point de vue des terminaisons nerveuses, on jase là.


2. Le frein aka frenulum

C'est le mince filet de peau qui retient le prépuce au gland. À manier avec courtoisie afin de pas basculer du rêve au cauchemar. Un frein pété c'est parfait pour faire du boudin maison parce que ça saigne autant qu'un cochon égorgé. Raison de plus pour sortir le lub. On lubrifie puis on le masse doucement du bout du doigt/de la langue avec des mouvements circulaires.


via @tempercollective

3. Les mamelons

Je suggère une approche progressive plutôt qu'agressive. On caresse autour, les pectoraux par exemple, en s'approchant tranquillement de la cible plutôt que d'y prendre une bonne croquée dans le nipple. À chacun sa mamelle comme on dit. 


4. Point G

Pour découvrir des sensations inédites c'est un pensez-y -bien. Coupe tes ongles pis apprivoise la zone patiemment comme tu l'as fait avec ta première tortue, tu veux pas l'effrayer. On recommande de titiller le pourtour avant d'y plonger.


5. Les testicules

Deviens massothérapeute testiculaire le temps de vos ébats, pourquoi pas! On presse légèrement les bijoux de famille au rythme de la pénétration si la position le permet. On les bichonne, pas de tripotage excessif, ça va ruiner votre possibilité d'avoir une famille. On ne fait pas ça au restaurant également.


6. L'intérieur des cuisses

La peau est super sensible dans cette zone et y'a aucun poil donc c'est parfait pour être cajolé. On promène nos doigts doucement en l'effleurant d'un bout à l'autre pour lui donner des frissons.


via @tempercollective

7. Les oreilles

Un souffle chaud dans l'oreille, une respiration, des mots doux, du tirage de lobe ça peut faire monter l'excitation. Une langue bien enfoncée dans le conduit auditif c'est non par contre.


8. Derrière des genoux

On lui garloche un bon coup de pied en arrière du genou, sensations garanties. Blague à part, on fait des mouvements circulaires sur cette fine peau délicate qui est peu souvent sollicitée lors des ébats. Donnons-lui sa chance.


Inquiète-toi pas : une version féminine est à suivre!

Si t'as des endroits à me proposer, écris-moi et ça va me faire plaisir de savoir où t'aimes te faire chatouiller. 

En attendant, suis-nous donc sur Instagram. On republie des belles photos de Montréal pis toute.

via @narcity_montreal

@narcity_montreal

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter