Si tu ne connais pas Mean Girls, il y a de bonnes probabilités que tu aies vécu sous une roche un peu trop longtemps. Mean Girls, c'est la référence pour ce qui est des films d'adolescentes stéréotypés. Même si le film est sorti il y a maintenant 12 ans, bien avant Instagram et Giphy, il a traversé les années pour devenir numéro 1 des memes et des quotes. Qui n'a jamais dit le fameux «You can't sit with us» à la blague? Je plaide coupable.

Le lundi  3 octobre, c'est la journée internationale de Mean Girls. En son honneur, nous avons eu l'idée de souligner les particularités de chaque personnage en les associant à nos cégeps montréalais.

Es-tu une Regina ou une Janis? Voilà ce que dit ton cégep de toi :

Gretchen Wieners - Collège André-Grasset

André-Grasset, c'est un petit collège privé où les potins circulent à une vitesse monstre. Comme on dit de Gretchen «Her hair is full of secrets ». Si quelque chose arrive le samedi, t'es assuré que toute l'école le saura lundi. Des élèves ayant de bons moyens financiers et qui paraissent toujours bien, un peu comme celle dont le père aurait supposément inventé le Toaster Strudel. 


Karen Smith - John Abbott College

C'est pas compliqué, chaque fois que j'entends parler de John Abbott, c'est parce qu'ils font la fête. Bon, tu vas peut-être être fâché si c'est ton cégep, parce qu'on va se le dire : Karen, c'est pas le crayon le plus aiguisé de la boîte. Mais bon, les étudiants de John Abbot sont reconnus pour chiller au cégep en se demandant ce qu'ils vont faire après. Peut-être dire la météo? Sans blague, Karen a toutefois de belles qualités : elle est loyale et très modeste. Comme les gens du West Island  sont reconnus pour être loyaux et rester soudés. Malgré les stéréotypes, l'honnêteté et le plaisir sont des valeurs de John Abbott.


Regina George - Collège Lasalle

Regina George, comment la décrire? Selon ses collègues, c'est la fille flawless ayant les cheveux assurés pour 10,000 $ qui fait des publicités pour des voitures au Japon. Pas mal fancy la Queen Bee. Elle a de l'argent, elle est toujours bien habillée et dégage beaucoup d'assurance, comme le Collège Lasalle. Lasalle, c'est un collège privé reconnu pour son école internationale de mode, arts et design. Bref, des filles toujours top notch dignent d'un défilé, et surtout, des trendsetter, comme Regina.


Janis Ian - Cégep St-Laurent

Janis Ian est une artiste. Déjà à la base, tu vois la référence. Elle n'est pas vraiment intéressée par tous les drames typiques d'adolescentes et les super-partys-trop-cool-où-tu-dois-absolument-aller-OMG. Elle se soucie de son art, ses bons amis, et ses valeurs. Le cégep St-Laurent est reconnu pour être artistique, mais aussi un cégep où l'équité est très importante.


Kevin Gnapoor - Collège Bois-de-Boulogne

Bon bon, je ne dis pas que c'est juste des geeks à Bois-de-Boulogne, mais c'est un peu ça. C'est le cégep pour les personnes ambitieuses qui aspirent à la médecine ou au droit, les gens fort à l'école, quoi. Kevin Gnapoor est un gars ambitieux et compétitif qui fonce dans la vie, comme ces élèves-là. Ça ne l'empêche pas d'avoir un petit côté wild. Comme il dirait : «Don’t let the haters stop you from doing your thang


Damian Leigh - Cégep Marie-Victorin

Marie-Victorin, c'est un cégep qui passe souvent inaperçu. C'est toutefois un cégep reconnu pour l'art, la mode et le graphisme. Les techniques sont très présentes, donc ce sont des personnes structurées et organisées, comme Damian qui capote à l'idée de déborder de son couvre-feu. Il a un côté un peu féminin et affirmé , et Marie-Victorin est connu pour son ouverture sur la communauté gaie. Les gars avec du style sont rois dans le pavillon de la mode. C'est également un élève très impliqué, comme les élèves de Marie-Vic.


Aaron Samuels - Cégep Montmorency

Je sais que Montmorency est à Laval, mais je trouvais que la référence était juste trop bonne. Aaron est dans l'équipe de soccer et de football. Je verrais bien Aaron dans les Nomades. Selon moi, gars chaud sportif = Momo. Il vit chez ses parents, comme la plupart des étudiants de Montmorency qui optent souvent pour la simplicité. C'est un étudiant moyen, et surtout, une bonne personne.


La fille qui pleure - Cégep du Vieux Montréal

Le Cégep du Vieux, désolé pour les stéréotypes, mais c'est le lieu où la mari a pas mal la réputation d'être. Des gens qui ont les munchies et qui veulent être heureux? Désolé, c'était trop facile... Les personnes ont des convictions et n'hésiteront pas à se prononcer et aller de l'avant. Un peu comme cette personne qui va de l'avant en entrant incognito dans un meeting d'école où elle ne va même pas. Des personnes qui s'imposent pour faire passer leur message peu importe le moyen? Classique du Vieux!


Cady Heron - Ceux qui ont lâché le cégep

Tu as bien essayé, mais l’école n’est pas pour toi. Tu as de la misère à vivre avec tout le drama qui entoure le cégep, et encore plus de misère à te faire dire quoi faire.  Comme dit Cady : « I had never lived in a world where adults didn't trust me, where they were always yelling at me. » T'aime pas te faire dire quoi faire, et ça, ça ne veut pas dire que tu n'es pas brillant. Cady est une fille super intelligente, mais aime faire à sa guise. T'es une personne indépendante, qui trouve succès dans la vie hors des bancs d'école.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter