Il y a une semaine, Alanis d'Occupation Double a lancé sa chaîne YouTubeAvec la personnalité que la candidate de Bali 2017 nous a montrée, on savait que ses vidéos feraient jaser.

Alors que son parcours fut assez bref, la jeune femme a beaucoup fait parler d'elle. Sur le tapis rouge d'OD Bali 2017, c'était la seule femme avec des courbes, et quand on parle de courbes, on est bien loin du surplus de poids malsain, elle n'était juste pas « très mince » comme Joanie qui n'engraisse jamais. 

À son retour au Québec, beaucoup de femmes ont salué son courage d'être allée à OD « malgré ses courbes », et Alanis n'a pas aimé. Selon ellece n'était pas normal qu'on soit encore en train de pointer les différences physiques, qu'on voit les personnes comme des enveloppes corporelles et non ce qu'elles sont vraiment. Elle a donc lancé un beau message de body positivity qui est devenu viral. 

Toutefois, depuis ce beau message, Alanis va au gym 3 fois par semaine, et a fait des traitements comme les blanchissements de dents et des séances de body sculpting. 

@alanis.desiletsembedded via

Via alanis.desilets

Les fans qui se sentaient inspirés par ses formes ont pas trop aimé le changement radical. Des commentaires comme « Tu dis que tu t'aimes comme tu es mais tu veux changer ton apparence. » l'ont d'abord fâchée, alors qu'elle a expliqué en story Instagram, que ce n'est pas parce qu'on s'accepte qu'on ne peut pas essayer de s'améliorer.

Cette semaine, Alanis est PU CAP, comme on dit en bon québécois. Elle reçoit des messages comme: « Si tu souhaites continuer à inspirer les gens, tu ne dois pas maigrir. », et c'est la goûte de trop. Elle a donc décidé d'en parler sur sa chaîne YouTube.

@alanis.desiletsembedded via

Alanis n'a pas comme objectif de devenir mince et parfaite aux yeux de la société, elle a comme objectif de devenir en santé et de prendre soin d'elle, et c'est vraiment un manque de respect de lui demander de ne pas le faire. 

« Ce que je prône d'abord et avant tout, c'est la confiance en soi, pis moi j'ai confiance en moi parce que je sais ce que je vaux de l'intérieur. Je sais que je suis une bonne personne avec des bonnes valeurs, que j'ai une tête sur les épaules et que j'vais jamais rien faire pour nuire aux gens autour de moi, pis ça, j'ai besoin d'aucune forme physique quelconque pour me le rappeler. Je sais que j'ai une personnalité avec beaucoup à offrir. »

« Chaque fois que je vais au gym, j'y vais pour mes artères, pour les décrasser. J'y vais parce que mon coeur y pompe à longueur de journée pis j'veux le renforcer, j'y vais pour que mes poumons respirent plus clair...Je ne vais pas au gym pour satisfaire les regards des gens sur moi, pis je vais encore moins au gym pour fitter dans les standards de beauté et les «ranges» que la société nous a imposés.»

« Ça m'brise le coeur quand j'entends ça parce que les gens ont pas compris qu'on est pas juste des enveloppes corporelles. »

Encore une fois, cette jeune femme nous épate avec ses beaux messages de positivité et nous rappelle la base de l'acceptation de soi: s'accepter soi-même, ce n'est pas promouvoir sa minceur ou son gras, c'est s'aimer en tout temps, petite, grosse, grande, mince...  Les gens associent trop souvent la body positivity aux femmes overweight qui parlent de s'accepter. La body positivity, c'est pour tout le monde, et toutes les formes. 

À lire aussi: Les 10 mouvements de body positivity les plus inspirants de 2017

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications