Alicia Moffet se confie et parle du livre qui a changé sa vie - Narcity

Alicia Moffet se confie et parle du livre qui a changé sa vie

Ça vaut le coup d'oeil!

Bien que la technologie soit rendue partie prenante de notre quotidien, je fais partie des personnes qui croient qu'il n'y aura jamais rien de mieux qu'un bon vieux livre. Surtout à ce temps-ci de l'année, ou c'est totalement approprié de « travailler son tan » un livre à la main sous le soleil. 

À lire aussi:  Alicia Moffet veut sensibiliser ses abonnés

Alors que je suis toujours à la recherche de quelque chose de bon à lire, je suis tombée hier sur des confessions de la belle Alicia Moffet. Sur une publication Instagram, elle se confie sur sa mentalité, ses défauts et ses forces, pour finalement parler de sa nouvelle manière de voir la vie à cause d'un livre qu'elle a lu.

Voici le texte qu'elle a écrit, accompagné de cette photo: 

@aliciamoffetembedded via  

« Une petite selfie random de la Moff contente contente simplement parce que j’avais envie de vous jaser!

Je ne sais pas trop pourquoi, mais les derniers mois pour moi ont été assez intenses sur les leçons les apprentissages. Je suis le genre de personne qui recherche toujours à être la meilleure version de moi-même et à comprendre plus profondément ce qui se passe autour de moi. Tellement que ça peut en devenir stressant parce que je ne suis jamais satisfaite. Un genre de cercle vicieux.

Je ne démontre pas vraiment ce côté-là de ma personne sur les réseaux sociaux, mais je suis quelqu’un de très profonde mentalement et extrêmement consciente de mes propres défauts. Ce qui peut être, en fait, une grande qualité. (Je crois bien les connaître, mais j’ai quand même de la difficulté à les accepter ou à prendre action pour m’améliorer. C’est un processus! ) Ça n’a certainement pas toujours été comme ça mais par contre, un concept que j’ai compris dernièrement qui m’a vraiment ouvert les yeux, est d’apprendre à accepter la souffrance, la peine et le négatif. Ça doit sonner intense dit aussi cru. Mais en réalité, c’est seulement de comprendre que, sans la souffrance, la peine et tout le négatif, il n’y aurait pas de bonheur ou de positif. Si tout était trop facile, ça nous emmerderait. On est pratiquement programmé pour ne jamais être satisfait et autant que ça peut nous fâcher sur le moment de ne pas avoir ce qu’on veut ou d’être bouleversé par une situation, autant qu’on a besoin de ce processus-là. C’est par les échecs qu’on apprend les meilleures leçons.

La clé, selon moi, c’est simplement d’accepter les situations tel qu’elles le sont. Et s’il y a un problème, trouver une solution positive au lieu d’essayer de l’éviter.

By the way, je DÉTESTE lire, mais je suis tombé sur un livre complètement fou qui explique ce concept-là. Je vous jure c’est incroyable! Ça s’appelle « The subtle art of not giving à f*ck » ou en français « L’art subtil de s’en foutre »

Bref, c’était ma petite pensée de la soirée, et n’hésitez surtout pas à me donner votre opinion sur le sujet🌦 »


L’art subtil de s’en foutre a eu un énorme coup de popularité il y a environ un an, et bien que je l'aie vu partout, j'dois avouer ne jamais avoir pris le temps de le lire alors ça s'en va directement sur ma liste. Selon l'auteur, on nous pousse au quotidien à devenir une meilleure personne, à être plus heureux, en meilleure santé, plus riche, plus productif...Mais des fois il faut prendre la peine de voir les choses comme elles sont: parfois y'a rien qui f*cking marche, et il faut apprendre à vivre avec. 

Intéressant comme manière de voir les choses! Il est en vente ici, si ça t'intéresse. 


@agniesmembedded via  



Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

Recommended for you

Izabelle Bee Carbure à la caféine et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée. @iza.bee sur Insta