District 31: l'auteur envoie un message codé aux fans - Narcity

District 31: l'auteur envoie un message codé aux fans

District 31: Une énigme de l'auteur donne un indice aux fans de la série.

L'émission québécoise District 31 fait vivre beaucoup d'émotions aux téléspectateurs qui suivent l'intrigue religieusement chaque soir depuis maintenant trois ans. Cette saison-ci, la série policière nous a fait découvrir de nouveaux personnages dont la lieutenante Gabrielle Simard qu'on a appris à aimer et le psychopathe sergent détective Yanick Dubeau qu'on déteste un peu plus à chaque épisode. 

À lire aussi: District 31: Les Québécois sont sous le choc après la finale de mi-saison

Alors que les téléspectateurs savent depuis cet automne que le sergent Dubeau est en fait le « méchant » qui retient captif des escortes (et les assassine) dans son sous-sol, on commençait à trouver ça un peu long avant le dénouement de cette intrigue. On avait juste le goût de crier à la télé  «C'est luiiiii!!!» à chaque épisode.

Et bien, l'attente insupportable devrait bientôt tirer à sa fin, selon un message codé envoyé par l'auteur Luc Dionne après l'épisode d'hier. 

En effet, une publication a été partagée hier soir sur la page Facebook de l'émission avec en légende: «Nous avons reçu ce message codé de l'auteur...»  et accompagnée par deux photos d'un oiseau préhistorique, le dodo. 

C'est alors que les fans de la série ont fait des enquêteurs d'eux-mêmes et ont partagé leurs théories. La logique des téléspectateurs est sans faille: 1 dodo + 1 dodo= 2 dodos. La majorité croit donc que dans deux dodos, on saura enfin le dénouement de l'intrigue sur le sergent Yanick Dubeau, joué à la perfection par Patrice Godin.

Via District31-Capture d'écran

Via District31-Capture d'écran

Va-t-il se faire arrêter? Est-ce qu'il va tuer Amélie Bérubé? Est-ce qu'il va juste la libérer et partir? On ne le sait pas ce qui va se passer dans deux dodos, mais on le sait qu'on ne veut pas manquer l'émission de jeudi. 

District 31 est diffusé du lundi au jeudi à 19h sur les ondes de Radio-Canada.

 

 

 

 

Partager sur Facebook