Fugueuse: voici l'actrice québécoise qui aurait dû jouer Fanny - Narcity

Fugueuse: voici l'actrice québécoise qui aurait dû jouer Fanny

« Est-ce que ça aurait valu la peine de me sentir comme de la marde pendant 3 mois? »

La série Fugueuse a frappé les Québécois de plein fouet alors que, pour une des premières fois, on nous montrait la réalité qui suit trop souvent les fugues au Québec. L'actrice principale, Fanny, se fait recruter comme prostituée sans même le réaliser alors qu'elle tombe amoureuse de son pimp, bien des émotions et des scènes difficiles à regarder s'en sont suivies. 

Alors que Ludivine a interprété le rôle avec brio, ce qui a fait exploser sa popularité, c'est hier qu'on apprenait aux Échangistes que ça aurait pu être une toute autre Fanny. Aussi bonne, mais vraiment différente, c'est Sophie Nélisse qui aurait pu jouer le rôle, mais qui a décidé de le refuser pour des raisons bien particulières, mais pas négligeables. 

@sophie__nelisseembedded via  

En recherchant sur le sujet, on a découvert qu'en décembre la jeune femme a commencé à en dévoiler sur le sujet à la journaliste Noémi Mercier dans une entrevue pour le magazine L'Actualité. Voici ce qu'elle avait à dire, alors qu'elle explique que la réalisation n'avait pas été très accommodante face à ses demandes pour accepter le rôle: 

« Je me suis fait offrir une série québécoise, par exemple. Le personnage était vraiment intéressant, mais écoute, il fallait que la fille se mette tout nue puis qu'elle se fasse tenir par cinq hommes pendant qu'elle suçait un monsieur. J'ai proposé des façons de faire au réalisateur pour que je n'aie pas à être complètement nue. C'est possible de jouer avec une doublure, des prothèses, des angles de caméra. Finalement, je n'ai pas accepté le rôle parce que le réalisateur n'était pas prêt à travailler avec moi, il trouvait que ça allait être trop compliqué...»

Évidemment, on comprend la production, parce que la nudité est clairement un des éléments clefs de la série, même si elle a longtemps été critiquée. 

À lire aussi: Il faut parler de la nudité dans la série Fugueuse

@sophie__nelisseembedded via  

Toutefois, Sophie expliquait hier aux Échangistes qu'elle n'était pas aussi confortable avec son corps que Ludivine l'était, surtout que la jeune femme vient tout juste de souffler ses 18 bougies, contrairement à Ludivine qui est maintenant dans la vingtaine: 

« (Pour ce qui est de la nudité)... C'est pas quelque chose que je suis prête encore. J'ai beaucoup d'insécurités face à ce que j'ai l'air, à ce que les gens pensent de moi, je n'ai pas encore atteint cette maturité-là de me dire : « Écoute, c'est juste un personnage, c'est pas grave. » Peut-être que dans 2 ans je vais l'avoir, il y a deux ans j'étais même pas prête à embrasser un gars parce que je ne l'avais jamais fait dans ma vie personnelle. » 

Évidemment, avec un recul, la jeune femme comprend que ça aurait pu être très bénéfique pour sa carrière personnelle. Toutefois, elle n'a pas de regrets alors qu'elle n'a pas seulement refusé un rôle; elle a refusé d'être dans une position qui l'aurait mise inconfortable pendant des mois. 

« Moi, je le sais à quel point je stresse avant mes rôles, quand il y a des choses où je ne suis pas à l'aise, des scènes de sexe, des affaires comme ça, a continué la jeune femme. Je sais à quel point ça m'angoisse. Est-ce que je voulais vraiment passer des semaines, avant, à angoisser avec ça? Je trouve que ça ne valait juste pas la peine. À un moment donné, c'est ça : on choisit nos rôles. Après, tu regardes les autres et tu te dis que tu aurais peut-être dû le faire... mais tu ne peux pas avoir de regrets. [...] Est-ce que ça aurait valu la peine de me sentir comme de la marde pendant trois mois, pour avoir cette lumière-là...? »

Heureusement, on ne s'inquiète pas trop pour l'actrice super talentueuse, alors que plusieurs autres rôles l'attendent. La jeune femme peut surtout se vanter de s'être fait appeler la « Jennifer Lawrence du Québec » par Jay Du Temple, ce n'est pas rien! 

 

Partager sur Facebook