J'ai passée une soirée avec Alexandra d'Occupation Double et voici mon expérience

Namasté.

En quittant la grande aventure d'Occupation Double Bali, Alexandra nous a avoué que son départ était directement relié à son bien-être. Elle devait prendre soin d'elle, et surtout, se retrouver. Retrouver la yogi qu'elle est au quotidien, alors qu'elle avait laissé son tapis de yoga prendre la poussière pendant l'aventure.

Cette semaine, j'ai eu la chance de la rencontrer « la vraie » Alexandra, celle « off cam » qui n'est pas trop différente de ce qu'on a vu à la télévision: un chou dans les cheveux, un kombucha à la main et une énergie rayonnante. Elle m'a invitée dans son univers, pour m'expliquer comment elle prend soin de son « mind, body and soul », et surtout, me faire vivre sa passion: le yoga.

En fait, Alexandra est propriétaire de Yoga To Go Montréal, une compagnie de yoga à domicile qui vise à établir l'équilibre entre le corps et l’esprit.  Elle se déplace partout dans Montréal et ses environs (et parfois même à Québec) pour toutes occasions: cours hebdomadaires, cours privés ou semi-privés occasionnels, bachelorettes party, cours sur l'heure du midi en entreprises...

Elle m'a parlé des différents types de yoga qu'elle enseigne: ceux avec un flow plus « hard » que ceux avec un flow « mellow ».

Les flow hard: le bikram yoga qu'on connaît bien, mais aussi le le power yoga, un yoga tonique et énergétique, le vinyasa une pratique emplissant d’une vague d’énergie et apaise le corps et l'esprit.

Les flow mellow: le yin yoga, celui qui aide à se déconnecter et à s'apaiser, et le yoga débutant, pour se familiariser avec la pratique.

Alexandra a trouvé l'aventure particulièrement difficile autant physiquement que mentalement, particulièrement puisqu'elle a dû adapter ses habitudes d'alimentation et de vie, de mettre de côté sa musique jazz et son mode de vie plus groundé et d'habiter avec la turbulente Joanie.

Ses 3 semaines de pause avant de retourner au Québec furent d'un plus grand bien, 3 semaines où elle a pratiqué le yoga et pris soin d'elle. Elle m'a invitée à découvrir le yoga Vinyasa avec elle, une pratique énergisante et apaisante qui l'aide beaucoup à garder l'équilibre après une expérience aussi difficile.

Via Narcity

Mon expérience avec le yoga d'Alexandra

Premièrement, je n'avais jamais testé ce type de yoga. J'ai eu une expérience assez décevante avec le yoga chaud et c'est ce qui a conclu ma tentative de devenir yogi et zen. J'ai toujours été attiré vers les pratiques plus intenses, comme le cross fit, où on peut se défouler et l'adrénaline est à son max.

Je suis une personne assez « paquet de nerfs », comme on dit au Québec. Insomnie, anxiété, stress, ça vient en package deal, apparemment. J'ai donc trouvé Alexandra assez inspirante lors de son passage à OD. Rester assez zen pendant une aventure aussi stressante, c'est assez épatant. J'étais curieuse de découvrir comment elle y est parvenue.

Le pendant: c'est vraiment plus dur qu'on peut penser. Moi qui croyais que j'allais respirer profondément et tenir des poses pendant plusieurs minutes, j'ai trouvé l'exercice assez difficile, et j'ai versé plusieurs gouttes de sueur. Je comprends définitivement d'où vient la shape parfaite des yoga moms. Mon vieux corps de 26 ans craquait de partout et je shakais comme une feuille alors que j'essayais de peine et de misère à tenir en équilibre.

Le après: Les dernières minutes sont tellement apaisantes. Alors que j'ai eu beaucoup de misère à me détacher de mon stress quotidien pendant l'heure de yoga (je crois que ça prend du temps, apprendre à ne pas penser), j'ai ressenti une vague de paix intérieure dans mon corps à la fin de la pratique. Je me serais endormie sur le tapis de yoga sans problème.

Mon verdict: Je croyais vraiment avoir mal à mon corps après l'avoir contorsionné de tous les sens, mais Alexandra m'a appris qu'en yoga, « less is more ». On doit écouter son corps et ne pas trop pousser. Perfectionner la base avant de faire des mouvements plus élite pour renforcer sa technique et ne pas se blesser.

J'ai vraiment bien dormi, et j'ai définitivement envie d'ajouter le yoga à ma routine hebdomadaire.

Poursuis ta lecture

Partager sur Facebook

On te recommande

Izabelle Bee Carbure à la caféine, attend toujours sa lettre de Poudlard et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée.