Je pense qu'en 2018, les relations sont plus que compliquées. On vieillit pis on fait juste embarquer dans ce qui a été établi avant nous. Pis c'est vraiment LOIIIIIIIIN d'être clair. Même les termes sont confus : fréquenter, dater, sortir. J'fais même pas la différence entre ces mots.

Sauf que c'est pas si facile. On va pas se mentir. Les filles, des fois quand on voit un garçon pendant un certain temps, on finit par développer des sentiments (c'est pas une finalité ultime, mais ça arrive quand même, ok) pis à partir de là tout chie ben raide dans notre tête. La fille détachée et désinvolte qu'on était à crissé le temps d'aplomb pour faire place à la fausse nous. On se la joue cool, on est ensemble de manière non-officielle, mais dans notre tête, on est avec lui pis on voit personne d'autre.

Pis finalement, rien. Un esti de gros rien tout plein. Jamais la notion d'exclusivité a été discutée, t'as jamais eu aucune convo avec sur un avenir possible en duo, t'as juste compris que ça arriverait pas. Pourquoi? Parce que y'aimait tellement votre situation, que vous vous preniez pas la tête, que c'était pas compliqué, que y'aimait ça de même.  Mais surtout, il était convaincu que toi aussi tu te plaisais dans cette situation-là.

Faque t'as jamais eu les couilles de lui parler de ce que t'avais envie de la non-relation devienne. T'as fais comme si de rien était, on se la joue coolos cacaos, pis tu t'es dit que même si tu voulais plus, tu pourrais sûrement te satisfaire d'être « t'sais la fille que je vois » pis de jamais devenir « la blonde».

T'as voulu croire que t'étais pas une faible, t'étais clairement capable de le voir en n'exigeant jamais rien de plus de lui. Pis finalement, ça se passe pas pantoute comme tu l'aurais souhaité. Ça te gruge un peu, pas tant, juste une pensée qui te trotte toujours au fond de la tête. T'aimerais ça avoir un titre officiel, une main sur l'épaule, une claque dans le dos, mais au moins un signe que ça se peut que ça passe au next level. Pis, c'est ben plate, mais ce signe-là arrive tout simplement pas.

C'est pas mal souvent ça qui arrive. Pis c'est vraiment pas réservé aux filles, je te rassure! Faut juste arrêter de se faire accroire qu'on est bien dans des situations qui nous plaisent pas. Y'a rien de mal finalement à vouloir être avec quelqu'un pour plus qu'un Netflix& chill de fin de soirée. Ben oui, au départ vous vous êtes dit que vous vouliez pas être en couple, que c'est de la marde les relations pis toute la bullshit traditionnelle qu'on se dit pour avoir l'air indépendant.

On essaie clairement de se faire un super bouclier à sentiment. Des émotions? Ohhh non, j'ai pas ça. Je suis une femme forte, libérée, frette frette frette, rien ne peut m'atteindre! On aime ça penser qu'on est de même, inatteignable. On se laisse même pas la chance de tomber en amour ou d'envisager un avenir avec quelqu'un, on  se bloque toutes les opportunités.

On ferme notre yeule, on met nos feelings ben loin pis on continue comme si de rien était. Faque oui, tu vas finir toute seule si tu te laisses jamais de chance.

Ça serait peut-être le temps qu'on assume ce qu'on ressent. Qu'on en parle. Au pire y va arriver quoi? Le gars va nous dire qu'il veut pas upgrader la relation pis on va être solo. T'es déjà solo, ça s'additionne pas, tu peux pas être solo 2x. T'as rien à perdre. J'pense que t'es ben plus forte dans la vie quand t'es capable de t'ouvrir pis de partager ce que tu ressens.

Au lieu de manger tes émotions sous forme de 24 ailes de poulet ultra piquantes, habite ton utérus, lâche un bon gros KAWABONGA pis embraye. Laisse faire les affaires de « les sentiments c'est pour les feufis, je vomis sur mes émotions » pis soit un peu à l'écoute de ton toi-même intérieur profond.

Sinon, tu seras jamais sa blonde.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications