Karine d'Occupation Double répond au « malaise » lié au premier épisode des Karineries - Narcity

Karine d'Occupation Double répond au « malaise » lié au premier épisode des Karineries

You go girl.

Vendredi passé, l'internet explosait alors qu'on apprenait enfin le projet télé mystère que Karine nous teasait depuis plusieurs semaines. Distribué par V télé,  « Les Karineries » est une websérie qui suit Karine dans son quotidien alors qu'elle fait une caricature de sa vie et du fait qu'elle ne veut pas tomber dans l'oubli.

À lire aussi: Le projet télé secret de Karine d'Occupation Double vient de sortir et tu vas vivre un malaise

Pour l'instant, c'est six épisodes de 4 à 6 minutes qui ont été mis en ligne et le premier épisode a particulièrement fait jaser. Dans celui-ci, Karine est à la recherche de ses fans dans la ville en jouant à la vedette un peu naïve...  Évidemment, on sait que c'est sarcastique et autodérisoire, alors qu'on a souvent vu Karine après OD dans des entrevues/vidéos et qu'elle n'est pas du tout aussi tête en l'air. 

Toutefois, plusieurs fans ont juste expliqué vivre un malaise alors qu'ils ne comprennent pas le concept derrière ces 5 de drôles de minutes. On a donc contacté Karine pour répondre à toute cette attention médiatique et mettre les points sur les i.

@karinestmichel_embedded via  

D'où vient le concept derrière le show ?

« J’ai eu l’idée de faire des capsules qui exagèrent tout ce que nous, les vedettes de télé-réalité,  font à leur retour d’emission, parce que justement je me trouvais ridicule d’autant me débattre à rester connue. J’ai gardé le tout très organique et j’en ai parlé ouvertement, mais je me trouvais drôle d’avoir si peur et de vouloir me lancer dans n’importe quel projet (merci à mon agente d’avoir filtré le tout hahaha).

Au départ, ma série était seulement des capsules humoristiques indépendantes l’une de l’autre, mais finalement, grâce à ma réalisatrice Marylou Belugou, elle a créé une ligne directrice beaucoup plus intéressante à mon avis! Et voilà le moment où est né Les Karineries! » 

Et le titre « Les Karineries » ça vient d'où? 

« Le titre vient de Marylou, la réalisatrice. Nous avions déjà tourné sur des projets avant ensemble, et elle me disait toujours : ah Karine va encore faire des Karineries!
Quand je lui ai proposé mon projet elle m’a dit : faque dans le fond tu vas faire pleins de petites karineries c’est ça? Et voilà d’où ça vient!» 

Comment réagis-tu au fait que plusieurs personnes trouvaient ça malaisant? Était-ce un peu le but?

« C’était tellement ça le but! Que les gens doutent si c’est réel ou fictif. On voulait que les gens soient sur la ligne du : est-elle vraiment comme ça dans la vraie vie? » 

Plusieurs personnes se plaignent de la visibilité offerte aux candidats d'OD suite à l'émission. Qu'est-ce que tu leur répondrais?

« Je leur dirais que j’ai étudié en théâtre, j’ai fait des dizaines d’ateliers en jeu caméra, théâtre, mime... Je travaille depuis des années à réaliser ou participer à des projets pour tenter de me faire voir ou me faire connaitre un tout petit peu. Occupation Double me donne la chance de me faire écouter lorsque j’ai une idée créative. C’est moi qui ai eu l’idée avec Marylou Belugou, de A à Z. Nous avons écrit les scénarios ensemble pendant des semaines. Les gens ne savent pas que c’est Marylou et moi qui avons écrit les textes... C’est pas le Groupe V média qui m’a offert ce projet, c’est nous qui avons convaincu V de le diffuser.

Les gens ont aucune idée de ce que c’est vraiment le travail derrière n’importe quel projet télé. Je mets au défi les gens d’aller s’inscrire à une télé-réalité où tu es mise à nue devant des millers de téléspectateurs (ce qui n’est pas agréable pour personne, en passant), en sortir et avoir la confiance de quand même entreprendre des projets comme celui-là. De rire de soi-même comme je le fais et d’aller jusqu’au bout de ses idées. J’ai travaillé pendant des mois sur ce projet, ce n’est pas arrivé en claquant des doigts. »

Comment réagis-tu aux commentaires/opinions du public?

« J’essaye de ne pas les lire, mais c’est difficile parce que j’ai envie d’avoir les commentaires constructifs des gens, savoir ce qu’ils en pensent. J’ai des périodes où ça vient me chercher vraiment profondément (des petites heures de larmes à parler au téléphone avec mon meilleur ami qui doit me rassurer sur mon talent).
Mais sinon, je suis assez forte généralement, et comme mon meilleur ami dirait si bien : « Maripier Morin aussi se faisait détester avant, c’est bon signe si les gens t’haïssent de même, tu les fais réagir, c’est parfait! »


C'est quoi la suite pour ta carrière? Va-t-il y avoir des Karineries 2 ?

« Je vais continuer d’essayer de mener à terme mes idées créatives comme je l’ai fait, en espérant qu’on me fasse confiance! Je souhaite ardemment qu’il y ait une saison 2 de « Les Karineries » ! On verra bien. »

As-tu un conseil à donner à ceux qui voudraient se lancer en télé? 

« Un conseil... Je pense que c’est moi qui a encore besoin de conseils pour réussir en télé! Mais sinon, le conseil que je me répète souvent depuis des mois c’est de rester moi-même, d’être vraie et authentique. Rester humble! » 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook

Recommended for you