J'ai quand même travaillé pas-pire fort pour avoir la confiance en moi que j'ai aujourd'hui. On va se le dire, être dans la vingtaine en 2016, ça a son lot de hauts et de bas. Même pas besoin du sexe opposé pour vivre des émotions fortes : on est capable de faire ça entre filles.

On se sent en compétition sur Tinder pour celles qui a le meilleur match pis sur Insta pour savoir qui va avoir le plus de likes ou celles qui a le plus beau feed uniforme. On est jalouse des filles qu'on croise dans la rue qui a un plus beau outfit que nous pis on se demande comment on peut avoir autant de succès professionnel que Lauren Conrad (ou Sarah-Jeanne Labrosse, mettons) avant nos 30 ans. On veut être des Girl Bosses à tout prix, toute catégorie confondue.

[embed]https://www.instagram.com/p/BGhadtUI0g-/?taken-by=samistoked[/embed]

Être dans la vingtaine, ça veut aussi dire qu'on a souvent compris que ça ne servait à rien de se comparer aux autres, même si on le fait encore. Ça veut dire qu'on ne sait souvent pas ce qu'on veut entre une relation stable ou une aventure d'un soir avec le barman de notre bar préf'. Ça veut aussi dire qu'on est en train de bâtir notre carrière professionnelle, mais qu'on a envie de tout lâcher et partir en voyage en se partant un kickstarter ou une chaîne YouTube.

Pour moi, ça veut encore dire surtout de me chercher en tant que personne pis surtout en tant que fille-femme. J'me demande encore si j'suis prête à être une fille sérieuse et fiable ou si j'aimerais pas mieux être celle qui sait tenir son alcool pis qui a les cheveux aussi beau que ceux de Selena Gomez ou de Katy Perry.

J'ai l'impression que c'est pas toutes les filles qui se posent ce genre de question et ce sont elles qui me font douter/remettre en question. Ces filles qui l'ont facile avec la gente masculine toutes les fois que je les croise. Ces filles qui ont toujours leur make up on point, qui savent toujours quoi dire et savent toujours quoi faire. J'pu capab' de ces filles-là. J'suis jalouse, je l'avoue.

Elles me rendent folle pis elles s'en rendent même pas compte.

[embed]https://www.instagram.com/p/BIkiIXxjR4c/?taken-by=samistoked[/embed]

Ces filles-là ,y'écoutent pas Gilmore Girls sur repeat, y'écoutent Games of Throne pis y pourrait facilement être figurantes comme étant une des servantes qui fait juste être hot pis désirable. Elles écoutent du Beyoncé pour pouvoir twerker, à place d'écouter le dernier single d'un band pop qui parle de premières fois pis d'amour comme moi.

C'est juste tough d'être rationnelle en les croisant au bar pis au parc pis au resto pis dans tous mes endroits préférés. Sont belles de l'extérieur pis on nous a trop habitué à juger/se faire juger par notre apparence. Si j'suis pour être jalouse de quelqu'un, au moins faut que ce soit pour les bonnes raisons du genre que la personne a un talent que je n'ai pas, qu'elle a inventé the next big thing à laquelle j'aurais dû penser avant elle ou whatever. C'est inacceptable au bout du compte, être jalouse d'une personne parce qu'elle a de plus beaux cheveux/yeux/jambes que nous.

À quel âge on fait fi de tout ça pis qu'on arrête de devenir folle pour ce genre de conneries?

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications