Hier, c'était ma fête. J'ai abusé. J'ai mal. Maman vient me chercher. Je quitte l'aventure. Mon corps a cassé. Pourtant, j'étais supposé être tranquille... Pas essayer d'acheter de la bière à 3h17 du matin dans une épicerie 24h pour ensuite aller dans un after party louche.

Et c'était si bien parti mon affaire... Il était 22h30 et j'étais déjà en route vers chez moi. J'étais fier de ma performance. Je marchais paisiblement vers ma voiture et j'ai croisé celui qu'il ne faut pas croisé le jour de sa fête. Celui qui a tout gâché ma sagesse du moment. C'est le destin. Je dois y aller.

Ahhh ben criss! Toi tu t'en viens avec moi! 

Je suis une victime la dedans! J'ai été kidnappé! Les 78 shooters et 14 bières ont été déposés dans ma bouche sans mon consentement.

Voici les étapes que tout le monde vit lors d'une solide brosse sur l'avenue Mont-Royal...

1. Ton premier drink

La première consommation en dit long sur le déroulement de ta future soirée. Et disons que ma première bière a aussi bien rentrée que popa dans la gardienne. Et quand ta deuxième consommation c'est 6 Jameson. Tu le sais que ta soirée ne sera pas de tout repos et que tu vas finir dégueulasse.


2. L'abus de shooters

Un classique. Tu connais un membre du staff dans chaque bar où tu mets les pieds faque ça donne ce que ça donne. Il n'est même pas minuit et tu as de la difficulté à marcher et à garder le focus. Les seules discussions que tu as sont celles avec le barman quand tu lui demandes d'autres shooters et des idées de projets louches que tu veux réaliser avec le gars que tu viens de connaître assis à côté de toi. On va se mettre riche avec ça mon gars! Et le lendemain, tu réalises que c'était vraiment la pire idée de marde.


3. Faire la tournée des bars

Oui, tu dois rendre visite à tout le monde. Pourquoi? Parce que tu es cave et que tu ne veux rien manquer du party. Mais quand tu y repenses, tu as tout manqué parce que tout ce que tu as fait c'est de te promener de bar en bar à boire tout ce qui passe. S'asseoir et jaser? Connais pas ça. Je suis en mode festif.


4. Se partir un bill dans tous les bars

Erreur. Petit conseil... Ne fais pas ça parce que ton porte-feuilles ne s'en remettra pas de si tôt.


5. Se claquer une poutine

Tu n'as même pas faim, mais il le faut! Tant qu'à être là!


6. Chercher l'after

Comme un parfait pookie, tu cherches l'after party parce qu'il n'est pas question que tu te couches à 3h du mat... Ben non! Tu dois te défoncer jusqu'aux petites heures du matin question de ne pas être en forme pour toute le reste de la semaine et de dépenser un autre 200$ complètement inutile. #champion


7. Revenir payer ses bills

Le lendemain matin après-midi, tu reçois des messages Facebook des bars où tu es allé pour te dire que tu as oublié de payer ton bill... Tu trouvais déjà que ta soirée t'avait coûté la peau du cul, mais là tu sombres définitivement en profonde dépression. Ensuite, la honte s'installe parce que tu dois refaire la tournée des bars pour rembourser ce que tu leur dois et t'excuser de ton comportement animal. Et là, ça recommence... Shooters!

Ce n'est pas de ma faute c'est un cercle vicieux!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications