Les tatouages les plus populaires au Québec en 2018 - Narcity

Les tatouages les plus populaires au Québec en 2018

Les tatouages préférés des Québécois en 2018.

En regardant les tatouages d'une personne, tu peux définitivement savoir de quelle génération elle vient. Désolé Vanessa, le dauphin dans le bas de ton dos te trahit. Même chose pour ton tatouage tribal sur l'épaule, Maxime! 

En 2018, il y a pas mal de tatouages qui ont volé la vedette. Actuellement ils sont tout simplement magnifiques et sur toutes les silhouettes, mais en 2028, ils vont être pas mal traîtres et révélateurs. Mais bon, on ne se fait pas tatouer pour une mode: on le fait pour soi, et pour plusieurs la symbolique est la chose la plus importante, donc who cares si dans 10 ans la petite Emma (nom de bébé le plus populaire en 2017) ne te trouve plus cool? 

À lire aussi: 15 choses que tu veux savoir avant de te faire tatouer

Voici les choix incontournables qui ont fait couler pas mal d'encre au cours de la dernière année:

Les petits mots au dessus du coude 

@west4tattooembedded via  

@alefkaf_org2embedded via  

C'est définitivement une des tendances les plus importantes de l'année. Minimalistes et magnifiques, les tatouages d'un petit mot représentatif ont gagné en popularité cette année. Coup de coeur pour l'écriture de type machine à écrire, mais les lettres attachées ont aussi pullulé. 

Les animaux à formes géométriques 

@mauvaisgarconstattooshopembedded via  

@mauvaisgarconstattooshopembedded via  

Alors que les petites bêtes étaient populaires depuis quelques années, la touche 2018 était définitivement le style géographique. En noir et blanc ou en couleur, ils étaient sur tous les corps, autant chez les hommes que chez les femmes. 

Les lotus underboob

@tattooinkspirationembedded via  

@mauvaisgarconstattooshopembedded via  

Les tatouages underboob (sous les seins) sont de plus en plus populaires, et avec raison. Le magnifique tatouage a particulièrement gagné en popularité cette année sous forme de lotus. 

L'espace 

@mauvaisgarconstattooshopembedded via  

@west4tattooembedded via  

À la fin de 2017, on a vu les chandails NASA apparaître un peu partout. La mode est passée du tissus à l'encre en 2018 alors que l'espace et les constellations ont commencé à se multiplier au Québec. 

Selon le tatoueur Dr.Woo, « les gens adorent le cosmos parce que c'est quelque chose d'inexplicable. C'est un symbole que tout est possible. Nous sommes à une ère où les médias sociaux sont partout, et l'information est tellement accessible qu'on sait tout sur tout le monde. C'est quand même nice de penser qu'il y a encore quelque chose qu'on ne sait pas. »

Les roses minimalistes 

@west4tattooembedded via  

@west4tattooembedded via  

Les roses, c'est un indémodable. Par contre, le gros indicateur temporel, c'est le type de roses. Il y a quelques années, la cuisse couverte d'immenses roses était partout. Puis, en 2017, on a vu un grand nombre de formes géométriques remplies de fleurs. En 2018, les fleurs très minces et minimalistes ont volé la vedette. 

Les tatouages side boobs  

@west4tattooembedded via  

@west4tattooembedded via  

Très discrets, les tatouages de side boob ont explosé en popularité au cours de la dernière année, et avec raison: les maillots de bains qui découvrent cette région ont aussi la cote. On adore leur délicatesse, et le fait qu'ils puissent facilement être cachés au besoin. 

Les BFF matching tattoos 

@mauvaisgarconstattooshopembedded via  

@suziebeecannonembedded via  

C'est la plus grosse tendance de l'année 2018: les tatouages avec une bonne amie, son chum, sa blonde, sa mère... Cette année, les infinity ont disparu et ça a laissé place à pas mal plus d'originalité. D'ailleurs, les tattoos de BFF non identiques ont aussi beaucoup eu la cote. 

Les palmiers et les vagues 

@tattooinkspirationembedded via  

@tattooinkspirationembedded via  

C'est peut-être le froid du Québec qui nous influence autant, mais je fais définitivement partie des personnes qui rêveraient d'être une beach babe à l'année. Populaires à souhait depuis environ 2 ans, les palmiers et les vagues ne cessent de gagner en popularité au Québec. 

Partager sur Facebook