Le mois passé, Marie-Lyne Joncas faisait couler pas mal d'encre alors qu'elle donnait son opinion assez prononcée sur les « photos de fesses sur Instagram ». Sur une publication Instagram, elle expliquait qu'elle n'avait pas le cul à l’air, et qu'elle était belle quand même, en rappelant aux jeunes femmes qu'elles pouvaient être belles et appréciées en « dosant ».

À lire aussi: Marie-Lyne Joncas fait réagir les Québécois et influenceurs en « bashant » les photos de fesses sur Instagram

Évidemment, ses propos ont beaucoup choqué alors que plusieurs reprochaient à Marie-Lyne de faire du « slut-shaming », et partageaient le fait qu'elles pouvaient bien faire ce qu'elles voulaient avec leur propre corps. Les sujets comme la liberté, le féminisme et la sexualisation de la femme sont revenus sur la table pour créer de gros débats. C'est d'ailleurs des personnalités publiques qui ont de grosses tribunes comme Joanie Perron (OD Bali) et Élisabeth Rioux qui ont pris position contre Joncas. 

@marielynejoncasembedded via  

À lire: Joanie Perron répond à la controverse de Marie-Lyne Joncas avec une photo de ses fesses et un message percutant

Malgré la tempête, Marie-Lyne Joncas n'a jamais commenté, s'est envolé pour la Grèce dans le cadre des tournages d'OD et a laissé le tout se calmer. Hier, c'est à l'émission Deux filles le matin que Marie-Lyne Joncas fait un premier retour sur toute la controverse.

Via Capture d'écran - Deux filles le matin

À l'émission, elle explique qu'elle pense toujours les propos sur son compte Instagram, alors qu'elle parlait « juste de dosage », chose qu'elle trouve que les gens ont mal comprise.

Elle explique tout de même qu'elle prône l'acceptation de soi, mais qu'elle n'est pas aussi à l'aise avec cette nudité: 

« Dernièrement j'ai fait une controverse sur les réseaux sociaux parce que j'ai dit que je trouvais que les filles se mettaient trop nues, et j'ai eu tous les commentaires du monde entier quand les gens ont pas compris que c'était juste du dosage et que c'est beau de s'accepter et de s'aimer. Moi, je suis très à l'aise avec mon corps, sauf que je ne m'expose pas nécessairement. J'pas quelqu'un, en gang, à l'aise en maillot. »

Elle explique d'ailleurs avoir un rapport plutôt difficile avec sa féminité: 

« Avec ma féminité, c'est difficile. Je suis quelqu'un qui a une énergie masculine, fek j'ai toujours eu de la difficulté avec le côté féminin de moi. Je travaille ça, d'ailleurs.  (...) Même au niveau vestimentaire, j'ai toujours été un peu tomboy. »

« Ce qui me choque, c'est que quand je suis bien mise et tout ça, on dirait que les gars ont plus de regards envers moi. Pis là je fais, ah, quand je suis moi-même je suis one of the boys, et quand je suis plus féminine je deviens tout d'un coup intéressante. Tsé, il y a quelque chose qui me choque un peu là-dedans. »

L'entrevue complète est ici. 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications