Flyers All-Starz, club de cheerleading civil de l'île de Montréal, vient officiellement de marquer l'histoire canadienne du cheerleading alors que les membres quittent le championnat mondial 2018 avec 4 médailles au cou, dont un titre de champions du monde.

C'est du 27 au 30 avril que se tenait ce championnat annuel qui regroupe les meilleures équipes au monde. Le championnat se déroule en deux sections: les pays d'abord (comme Team Canada, qui est montée sur la 3e marche du podium cette année), et ensuite les équipes civiles qui se sont qualifiées dans différentes compétitions dans leurs pays respectifs.

Au Québec, nous avons eu la chance d'avoir de gros joueurs pour nous représenter cette année. Flyers All-Starz de Montréal, RND Élite All-Stars de la Rive-Nord, Pirates de Repentigny, Flames de la Rive-Sud, ACE de Québec et Coyotes de la Rive-Sud étaient parmi les meilleurs clubs à représenter la province.

@flames_allstarsembedded via

C'est Flyers All-Starz, l'équipe qui a représenté le Canada aux Jeux Olympiques de la Corée du Sud qui aura su le mieux nous représenter, alors que l'équipe fait la fierté canadienne avec 4 podiums sur 6 équipes envoyées dans différentes divisions.

À lire aussi: Tout ce que tu veux voir des cheerleaders aux Jeux olympiques

@flyerscheerleadingembedded via

Karma, l'équipe performant dans la division Open 6 All-girls (équipe constituée seulement de filles) remporte la première place pour une 3e fois dans leur histoire. Leur dernier titre de championnes du monde remonte à 2013, alors que l'équipe s'était ornée d'argent et de bronze de 2014 à 2017 sans jamais réussir à détrôner Gym Tyme, une équipe américaine qui conservait la première position depuis, avec une longueur d'avance sur les autres équipes.

@fredegaucherembedded via

Dans la division Open 6 small,  Flyers ramène une médaille de bronze en ville, étant la seule équipe québécoise à s'être qualifiée dans cette division de l'histoire canadienne. Dans la même division, ACE de Québec aura finalement eu la 4e place, alors que l'équipe se tenait en deuxième place lors des demi-finales et les Pirates de Repentigny ont obtenu une 5e position. Deux autres grands accomplissements alors que ces clubs, contrairement à Flyers All-Starz, en étaient à leur toute première participation dans cette division.

@faw.notoriousembedded via

Un autre immense exploit ira à Flyers Notorious, l'équipe mixte de niveau 5 constituée de 11 hommes, alors qu'ils ont enfin monté sur le podium pour la toute première fois en 9 participations au Mondiaux. C'est sur le 3e marche qu'ils auront réussit à monter dans une des divisions les plus populaires des championnats du monde.

Dans la même division mais en « small », Coyotes de la Rive-Sud de Montréal s'est démarqué avec une 5e place au monde et une première place au Canada.

@vanessajacobfawembedded via

Enfin, Knockout, l'équipe féminine de niveau 5 de Flyers, reviendra avec la médaille d'argent au cou, alors que l'équipe tentait de défendre son titre de championnes du monde de 2017. Bien que l'équipe était championne du monde lors des demi-finales, c'est finalement Great White Sharks, une équipe ontarienne avec un bagage aussi impressionnant qui aura récupéré le titre de championnes du monde.

Alors que ce sport déjà reconnu pour sa complexité et sa difficulté aux États-Unis est encore peu connu au Canada, l'équipe espère sincèrement que sa participation aux Olympiques et ses exploits au Championnat du Monde aideront à la reconnaissance et la visibilité que mérite ce sport.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter