Je suis une grande adepte de Uber. J'dois en commander un au moins 2 fois par semaine. Et chaque fois, c'est par paresse. J'pourrais très bien prendre le transport en commun pour rentrer chez moi, mais j'suis ben trop lâche pour le faire. Donc, je commande un Uber.


À lire aussi:


Et dimanche soir, après une soirée entre amis, j'ai commandé un Uber. Mon chauffeur et moi, on est rapidement devenus buddies, au point où je lui ai dit que j'écrivais pour un blog et il a tout de suite voulu me partager ses plus folles aventures en tant que chauffeur Uber.

Évidemment, j'ai gardé l'anonymat de mon chauffeur Uber. Il m'a aussi raconté d'autres histoires plus croustillantes, mais elles sont malheureusement not safe for work

Voici donc les deux courses les plus folles que mon chauffeur Uber a vécues:

Le téléphone perdu

Une fois, j'ai ramassé deux soeurs à l'avant d'un club à Montréal. Elles étaient pas mal saoules, et une d'entre elles était complètement hors de contrôle. Elle criait et pleurait sans cesse. 

À un moment, alors qu'on arrivait sur l'autoroute, elle a ouvert la porte de l'auto et a essayé de sauter. Elle était complètement hystérique! Elle s'est détachée, a ouvert la porte et a essayé de sauter de la voiture en mouvement. Heureusement, sa soeur l'en a empêché...

Quand j'ai demandé à sa soeur ce qu'il se passait, elle m'a répondu que l'autre avait perdu son téléphone... et qu'elle avait des photos d'elle nue dedans, et qu'elle n'avait pas mis de mot de passe pour verrouiller son téléphone. Et donc, elle voulait se tuer à cause de ça.

Évidemment, j'ai appelé la police et j'ai du arrêter l'auto pour qu'ils viennent la chercher. Elle était encore très saoule et était agressive avec les policiers, au point où elle a essayé de se battre avec eux. Ils ont du menotter la fille et l'ont amenée au poste.


L'exhibitionniste 

L'été dernier, j'ai ramassé une fille sur Saint-Laurent... Je vais toujours m'en rappeler. Elle était tellement saoule qu'elle a enlevé sa blouse et montrait ses seins à tout le monde. Les gens autour prenaient des photos d'elle... La police était pas loin, et ils ont dû la prendre avec eux parce qu'elle était trop incontrôlable.


Je sais que je te laisse sur ta faim... Laisse-moi le temps de récolter encore plus d'histoires pour un prochain article!


D'autres articles à lire:

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter