Il y a 3 semaines, après avoir plaidé non-coupable pendant un moment, Mélina Roberge changeait d'avis pour plaider coupable d'avoir participé au trafic de drogue dans le but de l'importer 95 kg de cocaïne en Australie à bord de la croisière du Sea Princess en 2016.  

Via belliszaa

À lire aussi: Mélina Roberge la « criminelle sexy » avoue avoir fait la croisière pour les likes et l'attention

Toutefois, elle disait ne pas avoir mesuré l'ampleur de ses actes alors que la criminelle a avoué qu'elle était motivée par le désir de « prendre des photos d'elle à des destinations exotiques pour les likes et l'attention, et a finalement fait beaucoup de tort pendant ce temps. » La croisière était d'une durée d'un peu plus d'un mois et demi et faisait des escales aux États-Unis, aux Bermudes, en Colombie, au Panama, en Équateur, au Pérou et au Chili avant sa destination finale, l'Australie.

Aujourd'hui, elle entendait finalement sa sentence. La juge australienne a finalement condamné Mélina à 8 ans de prison, alors que, selon La Presse, elle a « vivement critiqué les jeunes qui, comme elle, cherchent l'attention sur les médias sociaux... peu importe le prix. » 

Heureusement pour elle qui risquait, à la base, la prison à vie, la jeune femme de 24 ans sera admissible à la libération conditionnelle dans 3 ans, en mai 2021.

Via belliszaa

On se rappelle que la demoiselle n'était pas seule, elle était accompagnée d'Isabelle Lagacé, 29 ans, et d'André Jorge Tamine, 65 ans, deux autres Québécois. Alors qu'Isabelle Lagacé,  avait plaidé coupable, celle-ci avait écopé d'une sentence de 7 ans et demi de prison, à l'automne dernier. Elle pourrait également bénéficier d’une libération conditionnelle, elle dès février 2021. Sa peine prendra fin en février 2024. André Jorge Tamine, pour sa part, recevra sa sentence en octobre.

Source. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications