PH d'Occupation Double explique comment c'est difficile d'être famous du jour au lendemain - Narcity

PH d'Occupation Double explique comment c'est difficile d'être famous du jour au lendemain

Personne n'est préparé à ça.

PH Cantin, aussi connu comme le « Roi PH » d'OD Bali 2018, n'avait que 360 abonnés sur son compte Instagram avant de se lancer dans l'aventure qui allait totalement changer sa vie. Aujourd'hui, il en a près de 130 000 pour aucun « accomplissement » outre une participation à une télé-réalité.

À lire aussi: PH avoue avoir infiltré Occupation Double pour une étude

@phcantinembedded via  

La célébrité instantanée, ça peut paraître le rêve pour certains, mais c'est aussi extrêmement difficile à gérer émotionnellement. Alors que d'autres candidats comme Adamo nous ont confiés par le passé avoir fait des crises d'angoisses devant cette attention médiatique en revenant au Québec, PH s'est ouvert sur la situation à l'émission de radio La nature selon Boucar à Radio-Canada. 

Le finaliste de l'émission de 27 ans confirme que, bien évidemment, « en s'inscrivant t'es conscient qu'il va y avoir de l'attention médiatique en sortant de là. C'était sûr et certain, tout le monde y allait avec ça en tête. ». Toutefois, la théorie et la pratique, c'est deux univers complètement différents: « Ça a été quelque chose d'étourdissant. (...) Personne n'est préparé à ça. (...)Y'a rien qui peut te préparer à ça et je dois avouer que c'est tout de moins étourdissant. »

Avec la célébrité éphémère vient le côté plus négatif: toute la haine et les commentaires méchants de personnes derrière leur écran. Heureusement, ça aussi c'est éphémère: 

« Les personnes qui sont derrière leur écran et qui commentent des choses négatives ou qui s'attaquent à nous personnellement sans nous connaître, bien c'est ces gens-là qui rapidement passent au nouvel appel quand ils ont une nouvelle personne à détester ou une nouvelle personne vers qui transmettre leurs propres insécurités. »
« En sortant d'Occupation Double, il y avait beaucoup de négatif, surtout quand on regardait les commentaires qui ont été faits en rétrospective pendant qu'on était à l'émission. Tsé, les gens réalisaient pas pendant l'émission qu'on allait éventuellement lire ces commentaires-là. Quand t'es caché derrière ton ordinateur c'est facile faire ce que tu veux. »



Heureusement, PH explique la beauté de la chose parce que les gens qui continuent à le suivre, sur le long terme, c'est les personnes qui ont aimé son parcours et la personne qu'il est. Donc, après le fame d'OD, c'est les « vrais » abonnés qui restent, et il bénéficie maintenant d'une grande tribune pour parler des causes qui lui tiennent à coeur. Il veut se servir de sa nouvelle célébrité pour favoriser la lecture chez les jeunes et partager ses connaissances sur le véganisme. 

@phcantinembedded via  

« Les gens positifs restent et on en reçoit quasiment plus de messages négatifs. »

Aujourd'hui, il dit devoir jongler avec le tout parce qu'il veut attirer un public global tout en prônant des choses. Le plus dur, c'est de transformer l'attention plus lifestyle-potins (on plaide coupable) autour de lui pour tourner toute cette visibilité vers les bonnes causes qu'il veut prôner. 

Il dit d'ailleurs voir une différence dans son « following » alors que les gens qui le suivaient juste pour l'émission décrochent et ceux qui les suivent (Jessie et PH) pour qui ils sont vraiment s'accrochent. Une chose est certaine, il veut utiliser cette visibilité-là pour avoir un impact et pas seulement livrer du « vide » à ses abonnés. 

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

On te recommande

Izabelle Bee Carbure à la caféine et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée. @iza.bee sur Insta