Ma vie amoureuse est définitivement un champ de marde. Y’a pas si longtemps, j’ai pogné un flat avec mon auto en allant à mon rv pour mes faux cils. Faque, bien entendu, j’ai abandonné mon véhicule et j’ai été me faire arranger les paupières, priorité oblige. J’ai ma carte Opus, j’peux me déplacer aisément, mais faire dur parce qu’il me reste 2-3 cils de chaque bord, criss que ça m’insulte.

En revenant, j’me rends compte que j’ai absolument aucune idée comment faire pour changer ma crevaison. J’suis à genou su'l bord du trottoir à essayer d’enlever les boulons avec ma robe trop courte pis mes gougounes qui me font des ampoules aux pieds. J’me dis qu’un appel à tous sur Facebook pourrait m’être utile, dernier recours avant de regarder un tutoriel sur Youtube et de fondre en larmes.

30 minutes plus tard arrive un valeureux chevalier pour remédier à ma détresse. En fait, je connaissais zéro le gars, c’est un dude qui m’avait écrit par le passé sur Fb pour me dire qu’il me trouvait drôle pis that's it. Moi, la grosse plaie, j’ai accepté son aide sans me poser de questions.

Pour vrai. Ça a été parfait. Le gars était vraiment cute, gentil, bien élevé et on a fini par aller souper et se donner des délicats bisous avec la langue. Ata boy, c’était comme dans un film, j’me voyais acheter ma robe de mariée lilas sua plaza pis le présenter à mon père.

Une semaine plus tard, on se revoit, et il vient me rejoindre à la maison pour qu’on check le projet. Je lui ouvre la porte...Et il est en jogging et camisole fleurie? WTF?! 2e date garçon, t’es rendu si à l’aise que ça? J’me suis dit qu’on avait dû mal se comprendre et qu’il voulait visiblement me huiler la transmission.

Pendant qu’on écoute la tivi, il prétexte avoir chaud pour enlever pas mal tout son linge. C’est là qu’il embraye le projet de la séduction, sans grande délicatesse. On s’embrasse, j’enlève un peu de mes guenilles aussi, pis là tout bascule vers un côté sombre. J’me demande si j’dois faire du dirty talk de mécanicien, est-ce que ça l’exciterait que j’lui parle de son liquide lave-glace? De mes pare-chocs?

En même temps que j’me retiens pour rire à cause de mes pensées de conne, il start une série de mouvements aussi douteux qu’inappropriés. Rappelons tout simplement que je suis nue. Le charmant garçon me pogne le bras et me le ramène en arrière du dos en ricanant.

https://www.instagram.com/p/BK3RJ94A632/?tagged=wrestling&hl=en

EUHHH!!! J’VIENS TU DE ME FAIRE FAIRE UNE CLÉ DE BRAS À POIL MOI LÀ?? Oui.

Mais le dude s’arrête pas là. Moi j’me débat, en donnant des coups de pieds sur mon lit en hurlant que je trouve pas ça drôle pantoute. Il lâche mon bras, enfin. Sauf que le débile, il me pogne les 2 chevilles à une main et me tire dans les airs. J’suis à poil, la tête en bas. J'avais clairement affaire à un pêcheur, il venait de faire sa plus grosse prise à vie.

Il m’a lâché. Il était crampé. J’lui ai sacré un coup de poing sur le chest en le traitant de gros cave. C’est ici que ma vie a officiellement chaviré pis que j’ai fait une croix sur toute relation possible ou même juste penser à avoir une saine sexualité.

Le gars a pris son poing et a appuyé sur mon bas ventre aka mon pubis aka la naissance de ma féminité. Même méthode que la manœuvre de Heimlich quand tu t’étouffes avec un aliment, sauf que là il était pas dans la bonne région. Avais-je toussé avec mon vagin sans m’en rendre compte? Étais-je en train de suffoquer génitalement? Penserais pas.

Une conclusion s’imposait : Il était visiblement en train de me semi-puncher l’utérus et de vouloir scrapper toute possibilité d’enfanter pour moi. Pis là, BOOM. Tout l’air contenu dans mon vaginabou est sorti one shot. Le gars de me dire ben sérieux yesss j’voulais faire d’la place pour moé. Je refuse clairement qu'on me provoque des pussyfart en prévision d'une pénétration. Quessé ça?! Criss, j'pense que tu peux cohabiter avec l'air mon champion, j'ai jamais entendu parler de ta manoeuvre minable.

J’y ai dit de câlicer son camp. Sur-le-champ. Il m’a dit qu’on pouvait sûrement discuter, qu’il pouvait changer des choses pour me plaire. J’ai été polie en lui affirmant qu’il aurait trop de changements à apporter, c’était mieux que je fasse ma vie avec quelqu’un d’autre. Les prises de lutte pis les calls de grosse charogne pour faire de la place dans ma génitalité, c’est non. NON!!!

Le lendemain, j’me suis abonnée à CAA. Fuck you la vie, tu m’auras pu jamais.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications