On va se le dire, le sexe vient avec son lot de complications. C'est le fun, je ne dis pas le contraire, mais n’oublie pas d'aller faire pipi après sinon tu risques une infection urinaire. Prends un contraceptif pour ne pas avoir de grossesse surprise. Et là, t'es pas encore à l'abri, ça te prend un condom pour être protégé des ITSS. Je ne dis pas que ce n’est pas important tout ça, mais ça devient compliqué de s'y retrouver sans une bonne éducation sexuelle.

À lire aussi: Tous les princes que j'pogne sont pas si charmants

Les moyens de contraception sont nombreux: stérilet, anneau, condoms et bien sûr la pilule qui est très populaire auprès des femmes. Cependant, depuis plusieurs années, la pilule contraceptive crée de plus en plus de controverses en raison de ses effets secondaires néfastes. 

Le Bureau d'enquête du Journal de Montréal a publié cette semaine un reportage de Marie-Christine Noël sur le sujet. «La pilule: les effets de trop»  rapporte les témoignages de plusieurs femmes qui ont souffert des effets secondaires dangereux de ce médicament, dont la youtubeuse Emma Bossé. Celle-ci avait partagé, dans une vidéo sur sa chaîne, les raisons qui l'ont poussée à arrêter la pilule comme entre autres des pincements au coeur.

Via @lebureaudenquete

En commençant par des migraines, des maux de ventre et des sautes d'humeur, en allant jusqu'à la paralysie et l'embolie pulmonaire, la liste des symptômes nommés par les intervenantes dans le reportage s'étale et en inquiète plusieurs. Dans les commentaires sur Facebook de la vidéo, de nombreuses femmes disent souffrir des mêmes symptômes. 

Via @lebureaudenquete

Via @lebureaudenquete

Le reportage précise bien que ce n'est pas toutes les femmes qui prennent la pilule qui ont des effets secondaires, mais il vient mettre en lumière celles qui en ont et qui disent ne pas avoir assez de renseignements sur la pilule et ne pas être prises au sérieux par les médecins. Le Dr Marc Zafran explique cette situation par le côté paternaliste de la médecine. 

Via @lebureaudenquete

«On a tendance à considérer que ce que dit une femme est toujours exagéré, parce que c'est une femme. Les médecins sont formés pour penser à la norme comme étant ce que fait un homme en bonne santé de 30 ans. [...] Si ce n'est pas dans les registres et dans les cases des médecins qui disent qu'il y a une maladie, ils disent que c'est rien.»

Selon les sexologues Florence Savoie et Estelle Cazelais, la pilule a certainement révolutionné la vie sexuelle des femmes et elles ne le remettent pas en question, mais elles croient qu'il faudrait maintenant questionner son utilisation et la manière qu'elle fonctionne: «Si on constate que ça a des effets immensément négatif sur nos émotions et notre santé mentale [...] si ça nous rend malade, il va falloir que ça change.».

Voici le reportage complet:

Si tu crois avoir des symptômes négatifs liés à la pilule contraceptive, n'hésite pas à te renseigner avant d'avoir de lourdes conséquences. 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter