Carlos Desjardins fait face à 11 nouveaux chefs d’accusation et reste derrière les barreaux - Narcity

Carlos Desjardins fait face à 11 nouveaux chefs d’accusation et reste derrière les barreaux

Carlos a comparu ce matin, pour faire face à 11 nouveaux chefs d’accusation.

L'ancienne « vedette du web » aux milliers d'abonnés, Carlos Desjardins, était de retour au palais de justice de Québec ce matin, et il voit son dossier s'alourdir. On se rappelle que l'homme de 20 ans avait comparu en septembre sous des d'accusations de production, possession et de distribution de pornographie juvénile. Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) en avait profité pour lancer un appel puisqu'il recherchait plus de victimes de l'homme. 

Puis, alors qu'on avait appris en décembre dernier qu'il faisait maintenant face à 14 nouveaux chefs d'accusation, on a appris aujourd'hui qu'il restera derrière les barreaux alors qu'il fait désormais face, au total, à une trentaine de chefs d’accusation de nature sexuelle.

C'est 11 nouveaux chefs qui ont été déposés contre lui ce matin pour des crimes commis à l’endroit de 4 nouvelles plaignantes. De celles-ci, 3 sont mineurs alors que l'une d'elles a 18 ans. Le total de plaignantes est donc maintenant de 17 jeunes femmes. 

À lire aussi: Une victime de Carlos Desjardins partage son histoire pour sensibiliser les autres jeunes femmes

Ses chefs sont pour des crimes de nature sexuelle qu’il aurait commis entre 2016 et 2018. Les nouveaux chefs ont eu lieu entre octobre 2016 et le 1er août 2018 à Québec, Lévis, Stoneham-et-Tewkesbury et Stanstead.

Celui qui est détenu depuis 4 mois est maintenant accusé d’agression sexuelle, de leurre, de production de pornographie juvénile, d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile, de communication indécente, de harcèlement, d’avoir transmis du matériel sexuellement explicite à une personne de moins de 18 ans et d'extorsion. 

L'homme restera détenu jusqu'au 5 avril alors que son dossier reviendra devant le tribunal pour son enquête en liberté. Il lui est totalement interdit de communiquer avec les 17 plaignantes.

Source 

Partager sur Facebook