Ce que tu dois savoir sur les disparitions des Canadiens au Burkina Faso - Narcity

Ce que tu dois savoir sur les disparitions des Canadiens au Burkina Faso

Disparitions au Burkina Faso: Kirk Woodman retrouvé mort, Édith Blais manque toujours à l'appel.

Ces derniers mois, on entend souvent parler de la situation difficile et instable au Burkina Faso. Depuis trois ans, le pays subi des attaques djihadistes violentes et de nombreux enlèvements ont été répertoriés dont récemment ceux de voyageurs canadiens. Ce matin, on a appris que le corps du Canadien Kirk Woodman a été retrouvé.

Le corps, criblé de balles, de Kirk Woodman a été découvert mercredi soir à Siéga dans le nord du pays. Celui-ci, qui était originaire d'Halifax, travaillait pour la société minière canadienne Progress Minerals. Son enlèvement a été signalé ce mardi alors qu'une attaque est survenue sur une mine près des frontières avec le Mali et le Niger. 

À lire aussi: Crimes violents au Mexique: le gouvernement canadien déconseille les voyages dans plusieurs villes

La Sherbrookoise de 34 ans Édith Blais, tant qu'à elle, manque toujours à l'appel. La Québécoise qui a disparu depuis la mi-décembre était en voyage au Burkina Faso avec un ami d'origine italienne, Luca Tachetto, qui lui aussi manque à l'appel. 

Via Facebook-Edith Blais

Voici donc quelques points à savoir sur la disparition d'Édith Blais: 

  • La famille d'Édith est sans nouvelles depuis le 15 décembre.
  • Elle devait se rendre au Togo du Burkina Faso pour participer à un projet humanitaire de reforestation. 
  • La disparition est maintenant traitée comme un enlèvement et c'est pour ces raisons que le gouvernement canadien doit rester discret sur les mesures entreprises pour la retrouver. 
  • Selon Radio-Canada, il se peut qu'une rançon ait été demandée à la famille, mais elle doit garder le silence pour ne pas compromettre l'enquête en cours.
  • D'après Robert Guilleteau, le dernier à avoir été en contact avec Édith et Luca, le couple partait de Bobo-Dioulasso et devait se rendre à la capitale Ouagadougou pour obtenir un visa.

Via GoogleMaps-Capture d'écran

La situation au Burkina Faso

Depuis 2016, le pays fait face à une menace terroriste importante. Les nombreuses attaques du groupes djihadistes Ansaroul Islam ont commencé au nord du Burkina Faso et se sont étendues peu à peu à travers le pays. La capitale a été ciblée plusieurs fois. 

Depuis le 31 décembre 2018, les autorités du Burkina Faso ont déclaré l'état d'urgence dans les zones près des frontières du Mali, du Niger, du Bénin et du Togo. Selon le Gouvernement du Canada, il y a une présence accrue des forces armées et des couvre-feux peuvent être instaurés à certains endroits.

Sur le site du Gouvernement du Canada, un avertissement a été émis et conseille au voyageurs d'éviter tout voyage non-essentiel au Burkina Faso et plus principalement dans les régions frontalières en raison du risque élevé d'enlèvement et de la menace terroriste. 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook