Selon un article du Huffington Post, le premier ministre Justin Trudeau et le président américain Donald Trump pourraient se rencontrer à Washington, dès la semaine prochaine, a annoncé mardi une conseillère du président.

À lire aussi : La pub la plus touchante du Super Bowl qui s’adresse directement à Trump

S'adressant à CNN, Kellyanne Conway a déclaré: « Je suis heureuse que le premier ministre du Canada arrive ici l'année prochaine, la semaine prochaine, excusez-moi. Je suis sûr qu'ils vont en parler, s'il vient bientôt, si j'ai bien compris.» En réponse à l'animateur Jake Tapper de CNN qui a voulu savoir pourquoi Trump n'avait pas tweeté au sujet des victimes de tir de mosquée de ville de Québec.

À Ottawa, le bureau du Premier ministre a déclaré que la visite de Trudeau n'a pas été finalisée.

« Nous avons eu des discussions constructives, mais nous n'avons pas de date de confirmation », a déclaré le secrétaire de presse Cameron Ahmad.»

[embed]https://www.instagram.com/p/BN2p1KSg9lN/?taken-by=justinpjtrudeau&hl=en[/embed]

Trump, Trudeau ont parlé deux fois

Dans la première conversation téléphonique entre les deux dirigeants, le bureau de Trudeau a déclaré: « Le Premier ministre et le président attendaient avec intérêt à se rencontrer bientôt. »

Trump a également appelé Trudeau le 30 janvier pour exprimer ses condoléances au Premier ministre et au peuple canadien à la suite des récents événements à Québec.

Plusieurs ministres du Canada sont à Washington cette semaine.

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a rencontré lundi son homologue américain, James Mattis.

Le ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, était également en C.-B. mardi, en rencontrant le président américain de la Chambre des représentants Paul Ryan.

Selon un résumé de sa réunion, les deux ont eu une discussion productive qui a porté principalement sur l'économie intégrée importante des deux pays. «Ils ont discuté des exportations de 1 milliard de dollars vers le Canada à partir du district de Speaker, ainsi que du fait que 35 États considèrent le Canada comme leur premier client», a déclaré le bureau de Freeland.

Mercredi, le ministre des Finances, Bill Morneau, doit se rendre à Washington pour rencontrer «quelques-uns des nouveaux membres de l'administration Trump», ainsi que des sénateurs et des membres du Congrès. C'est une occasion de commencer à développer une relation, at-il dit aux journalistes.

«Vous savez, notre objectif continu est de nous engager, afin de nous assurer que nous fournissons l'information sur les avantages positifs du commerce entre le Canada et les États-Unis, tant pour les Canadiens que pour les Américains», a déclaré M. Morneau. « Ce sera notre initiative continue et certainement, c'est mon objectif.»

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter