Cet homme de Trois-Rivières fait face à près de 170 chefs d'accusation après avoir fait 104 jeunes victimes québécoises - Narcity

Cet homme de Trois-Rivières fait face à près de 170 chefs d'accusation après avoir fait 104 jeunes victimes québécoises

170 chefs d'accusation déposés contre Pascal Montembeault.

Après une longue enquête des enquêteurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec, l'accusé Pascal Montembeault, 39 ans, de Trois-Rivières, fait maintenant face à près de 170 chefs d'accusation. 

À lire aussi: Vincent Pontbriand de Fitmenu revient publiquement sur son arrestation pour la première fois

Arrêté le 30 août 2017 pour crimes sexuels à Sherbrooke, Montembeault est suspecté d'avoir commis des infractions de nature sexuelle envers 104  jeunes filles mineures du Québec et de la France. Selon un communiqué de la Sûreté du Québec, les évènements se seraient déroulés entre avril 2014 et août 2017. 

Via TVANouvelles-Capture d'écran

« Ce sont principalement des accusations de leurre informatique, d'avoir distribué du matériel sexuellement explicite, un dossier d'extorsion et un dossier d'avoir demandé des services sexuels à une personne de moins de 18 ans contre rétribution », a expliqué la Procureure de la Couronne, Me Marie-Line Ducharme, en entrevue à Radio-Canada.

D'après La Tribune, Pascal Montembeault contactait ses victimes sur les réseaux sociaux. Il agissait sous le pseudonyme de Marc-André Cormier, 17 ans. Sa dernière victime était une jeune fille de 14 ans. 

Le suspect a renoncé à l'enquête sur sa remise en liberté. Il restera donc incarcéré le temps de connaître sa peine. Son prochain passage au tribunal est prévu pour le 18 février prochain. 

La Sûreté du Québec rappelle que toute information au sujet de cet homme ou de ses agissements peut être transmise de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264

Source. 

 

Partager sur Facebook