En août dernier, l'Office de la protection du consommateur (OPC) annonçait que le permis de l'agence de voyages Vacances Sinorama n'était pas renouvelé au Québec et en Ontario. L'entreprise qui était assez reconnue pour ses voyages en Chine à bas prix ne pouvait pas « se conformer aux exigences de la loi ». 

À lire aussi: 12 voyages que tu dois absolument faire dans ta vingtaine

@sinoramagroupembedded via  

Un coup dur un mois après que l'entreprise ait été mise sous tutelle en juillet par l'OPC, alors qu'on apprenait que c'était 11 millions de dollars qui manquaient dans les coffres de Vacances Sinorama à la fin de l'année précédente. Le même mois, leur porte-parole, la Québécoise Guylaine Tremblay, s'était dissociée de l'entreprise. 

@guylainetremblayembedded via  

Aujourd'hui, c'est officiellement la fin pour la compagnie qui vendait plusieurs milliers de voyages annuellement. En effet, Radio-Canada annonçait ce matin que Vacances Sinorama a officiellement déclaré faillite vendredi passé, le 12 octobre 2018. Le média annonce que, selon les documents déposés au Registre des dossiers de faillite et d’insolvabilité, c'est plus de 13,5 millions de dollars qui étaient dus, pour un actif déclaré de 785 000 $.

On se rappelle que, plus tôt cette semaine, La Presse a annoncé que c'était le Groupe La Québécoise qui avait repris les activités de transports en autocar de Sinorama, Sinorama Bus. La vingtaine d'employés travaillent donc pour une compagnie avec un nouveau nom, Vacances Dragon.

@sinoramagroupembedded via  

Selon les propos rapportés par La Presse ce matin, l'administrateur temporaire de Sinorama, la firme PricewaterhouseCoopers LLP, a commencé à traiter des dossiers de voyageurs lésés qui avaient acheté ou réservé des voyages qui n'arriveront jamais.

C'est environ 300 personnes qui ont reçu ou vont recevoir des chèques totalisant une somme de 1,3 million de dollars. Toutefois, ce n’est pas moins de 5 300 réclamations qui ont été faites à ce jour et le média explique que le total des réclamations pourrait atteindre les 23 millions. C'est donc le Fonds d'indemnisation des clients des agents de voyages, une protection financière administrée par l’Office de la protection du consommateur, qui fournira l'argent à ceux qui ont rempli la demande de manière conforme. 

Ceux ayant fait affaire avec l’agence de voyage Vacances Sinorama peuvent obtenir plus d'informations ici.

Source: Radio-Canada 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications