Cigarettes électroniques: les vapeurs inhalées pourraient causer des champignons - Narcity

Cigarettes électroniques: les vapeurs inhalées pourraient causer des champignons

Cigarettes électroniques: plus de risques d'infections buccales et de crises cardiaques.

Les dernières générations ont été vraiment sensibilisées aux risques et aux effets néfastes pour la santé de la cigarette et de la fumée secondaire. On le sait et on nous l'a répété des centaines de fois, la cigarette c'est vraiment mauvais pour la santé. Alors, lorsque la cigarette électronique est sortie il y a quelques années, tout le monde croyait que vapoter représentait un bon moyen d'arrêter de fumer et que c'était sans risque. 

À lire aussi: Le salaire minimum sera augmenté en mai 2019 au Québec

Cependant, plusieurs études confirment aujourd'hui que la cigarette électronique serait aussi néfaste pour la santé. En effet, selon une étude de l'équipe du Dr Mahmoud Rouabhia de la Faculté de médecine dentaire de l’Université Laval, la cigarette électronique augmenterait en fait le risque d'infections buccales et les vapeurs inhalées pourraient causer des champignons. 

Selon ce que rapporte Radio-Canada, l'étude conclut qu'« après le contact avec de la vapeur contenant de la nicotine, le taux de croissance des levures est deux fois plus élevé que celui des levures non exposées.» Ainsi, s'il y a plus de levures, il y a plus de risques d'apparition des symptômes d'une infection buccale. 

@wiki_samaembedded via  

En plus, des chercheurs de l’American Stroke Association ont découvert que le vapotage pourrait aussi augmenter le risque d'accident vasculaire cérébral (ACV) et de crise cardiaque. 

Ces études démontrent donc que la cigarette électronique est peut-être pas aussi sécuritaire que les gens pensaient. Selon Le Droit, Santé Canada a avoué être inquiet puisque le vapotage a connu une hausse de popularité auprès des jeunes de 15 à 24 ans. 

D'après TVA Nouvelles, ce serait les premières études qui démontrent les effets néfastes de la cigarette électronique.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook