Avec les sites de rencontre, on peut interagir avec toute sorte d'individus. Parfois, ils peuvent avoir des comportements toxiques et les femmes en sont trop souvent victimes. Depuis plusieurs années, un certain Québécois, qui répond au nom de Michael a eu des comportements abusifs avec plusieurs des contacts qu'il s'est faits sur les sites de rencontres à Montréal. À un point tel que plusieurs de ses victimes se sont ralliées pour le dénoncer. Et c'est assez intense. 

Selon les témoignages, ça fait depuis plusieurs années que celui du nom de Michael a des comportements déplacés et abusifs avec les femmes qu'il tente d'approcher. Il ne tolère pas du tout le refus et est même allé jusqu'à contacter la job d'une des femmes pour essayer de la faire renvoyer.

Via Commentaire Facebook

« Il a écrit un email à ma job parce que je ne voulais pas aller en date avec lui et a essayé de me faire renvoyer. » (Traduction libre) 

D'après les commentaires, il fait toujours un peu la même chose; il tente d'inviter quelqu'un en date et si celle-ci refuse, il se fâche et devient menaçant.

Via capture d'écran boite de reception

Via Capture d'écran sur commentaire FB

Une des victimes m'a approché pour me confier son histoire avec lui qui remonte à il y a 3 ans. Démontrant que ça fait un bout que le Michael en question a des comportements dérangeants.

« Ce type m'avait écrit sur un site il y a environ 3 ans. Au départ, il paraissait sympathique. Il a rapidement fini par tenir des propos un peu décousus et j'ai eu un "flag". Il voulait qu'on se rencontre pour partager une bouteille de vin et j'ai refusé.

Ses propos m'avaient fait comprendre que ce gars-là n'était pas trop net. Mon refus ne lui a pas plu. Il s'est mis à m'insulter en me disant que de toute façon, je devais être du genre à aimer le vin cheap, que ce n'était sûrement pas mes photos sur le site, que je devais être moche et grosse, etc. 

Je l'ai ignoré, pensant qu'il s'agissait d'un autre de ces tarés incapables d'accepter un refus. Je me suis rendu compte, deux ans plus tard, qu'il avait été banni de meet ups de rencontre en raison de sa propension à harceler et dénigrer les femmes. Et c'est à ce moment que j'ai compris qu'il s'agissait d'un prédateur. » 

Selon d'autres témoignages, Michael fréquentait la communauté BDSM de Montréal et aurait été banni dans la plupart des groupes. Il aurait tenu des propos racistes en plus de son comportement misogyne. 


Celles qui ont eu le malheur d'accepter une date avec Michael ont eu droit à plein de comportements vraiment dégueulasses.

Via Commentaire FB

« J'ai eu une date avec ce gars une fois. Il était vraiment bizarre. Je ne l'ai jamais vu après. Il a essayé de m'emmener chez lui et continue encore de m'envoyer des dick pics. » (Traduction libre)

Via Post FB

« Alors ***** est ma nouvelle héroïne. C'est le gars qui a quitté notre date pendant que j'étais aux toilettes il a y environs un an et demi et m'a laissé la facture. Elle s'est rappelé que j'ai écrit à propos de lui et elle se rappelait de sa face et elle est maintenant ma nouvelle personne favorite et elle lui a écrit ceci:

Ne faites jamais confiance à un homme nommé Michael.

Edit. On ne niase avec une féministe, encore moins avec plusieurs féministes. Rendez-le impossible à dater à Montréal. 

Edit2: apparemment c'est un gros prédateur et il a harcelé plein de femmes. Traduction libre.»

J'ai eu le témoignage de quelqu'un qui est allé en date avec Michael. Après le souper, notre gentleman a fait semblant que sa carte débit ne fonctionnait pas pour ne pas devoir payer sa facture. Après s'être quitté, Michael a suivi sa victime à son insu jusqu'à son appartement... Au moment où elle allait rentrer chez elle, le prédateur a mis son pied dans la porte et il aurait dit: « Quoi, tu me laisses pas entrer pour prendre un verre? » La coloc de la victime est vite intervenue et Michael a pris la fuite. Il aurait toutefois continué à l'harceler des mois après l'incident.

Jusqu'à maintenant, la publication originale dénonçant Michael a reçu plus d'une centaine de commentaires. Le problème est donc bien présent. Dans un cas comme celui-là, il est recommandé de contacter la police si on sent que notre sécurité est en jeu. On peut toujours aussi signaler le profil à la plateforme où il se trouve. En revanche, rien ne l'empêchera de se créer d'autres comptes comme ça a été le cas dans cette affaire.

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications