Il y a maintenant 4 mois, un drame arrivait à Montréal et alarmait tous les Québécois: un petit garçon de 10 ans, répondant au nom d'Ariel Jeffrey Kouakou, manquait à l'appel.

On se rappelle que celui maintenant connu sous le nom du « petit Ariel » est disparu le 12 mars dernier en avant-midi alors qu'il avait quitté son domicile pour se rendre chez un ami qui n'y était pas. Il aurait donc rebroussé chemin, et selon quelques témoins, aurait possiblement croisé une dame qui fumait une cigarette sur le bord de l’eau au parc des Bateliers, entre 11h et 11h30.

Depuis, on a placardé la ville d'affiches et mis en ligne une pétition d'action. Il y a deux mois, on a même dévoilé deux nouveaux panneaux d’affichage géants sur le boulevard Henri-Bourassa, près de l’autoroute 15.

Bien que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ait fouillé la rivière des Prairies de son mieux, la thèse de la noyade est toujours la plus probable à leurs yeux, thèse d'ailleurs réfutée selon les parents d'Ariel.

Les proches sont convaincus qu'Ariel est toujours vivant, et c'est donc ce matin, dans le Journal de Montréal, qu'ils ont adressé une lettre à leur « champion », ou plutôt, au présumé ravisseur de celui-ci. La famille d'Ariel, très croyante, a choisi de se tourner vers Dieu et de donner le pardon à « cette personne qui vit avec Ariel depuis plus de quatre mois déjà ».

La famille se croit maintenant plus forte, et ne baissera pas les bras: « Nous avons connu la résilience, mais jamais, je ne dis bien jamais, nous ne connaîtrons la résignation », affirme M.Kouadio Frédéric Kouakou, père d'Ariel. Il continue également en ajoutant cultivier l'espoir au quotidien: « l'espoir fait vivre ».

Selon la famille du petit Ariel, Dieu a une mission pour le présumé ravisseur d'Ariel, et elle est prête à le pardonner et même l'accepter dans leur vie pour retrouver leur enfant:

« Dieu a une mission d'amour pour celui ou celle qui est avec Ariel. Commençons à donner de l'amour à cette personne et nous verrons que cette personne nous surprendra au-delà de nos espérances. Les ondes positives appellent d'autres ondes positives. Autrement dit, l'Amour appelle l'amour. Et ce sera la victoire de l'Amour.

C'est pourquoi nous sommes prêts et engagés à accorder notre pardon comme l'étape achevée de notre amour à cette personne qui vit avec Ariel depuis plus de 4 mois déjà. Nous donnons notre pardon tel que nous l'avons reçu de Dieu, et comme l'enseigne le Christ, lui-même. Nous n'avons pas de place pour la haine dans notre coeur. Nous sommes même prêts à partager notre vie avec cette personne. »

(Lettre complète dans le Journal de Montréal)

On rapelle à tous qu'ils ne dérangent en aucun cas le service d'Info-Crime et que le détail le plus futile peut s'avérer nécessaire aux recherches. On invite donc les gens à ne faire preuve d'aucune réserve et appeler Info-Crime au 514 393-1133 s'ils pensent avoir la moindre information qui pourrait aider.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications