La future première policière voilée va sans doute gagner sa cause à Montréal - Narcity

La future première policière voilée va sans doute gagner sa cause à Montréal

Un dossier délicat.

On se souvient tous de la controverse survenue dans les médias en avril dernier concernant Sondos Lamrhari et son intention de devenir la première policière voilée à Montréal. 

Âgée de 17 ans et étudiante au collège Ahuntsic, son intention de conserver son hijab une fois ses études complétées est jugée comme étant « une atteinte aux droits des citoyens de recevoir des services neutres de la part des policiers ainsi qu’à la laïcité » par plusieurs. Alors que de l'autre côté, M. Trudeau affirme que :

« Ça fait des années que la GRC permet ça, et ça permet d’avoir une force policière qui ressemble un peu plus à la communauté qu’elle sert. C’est un atout, je crois, pour la GRC. » (source

@sondos_lamrhariembedded via  

Un mois plus tard, le Huffington Québec vient de dévoiler que la jeune femme pourrait avoir le droit de présenter une demande d'accommodement si aucun employeur n'accepte de l'embaucher. 

En effet, la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a rendu publiques les lignes directrices concernant les six conditions « qui visent à accompagner les organismes publics dans le traitement des demandes d'accompagnement pour un motif religieux », les voici : 

  • L'article 10 de la Charte des droits et libertés doit être appliqué
  • La demande doit être sincère et fondée sur des croyances sincères
  • L'accommodement doit respecter l'égalité homme-femme
  • L'accommodement doit permettre à l'État de demeurer neutre
  • Pas de contraintes excessives par rapport au respect des droits d'autrui
  • Le demandeur a collaboré à la recherche d'une solution

De plus, la future policière aurait modifié son voile afin de lui donner une allure de « casque de bain », ce qui lui permettrait une meilleure motricité. Cependant, chaque situation reste du cas par cas et son dossier devra être évalué avant qu'un verdict soit rendu. 

À suivre... 

Source : Huffington Québec 

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

On te recommande

Louvia Lafrance