La nouvelle pub de la SPCA fait beaucoup réagir au Québec - Narcity

La nouvelle pub de la SPCA fait beaucoup réagir au Québec

Campagne publicitaire refusée par la STM qui juge qu'elle ne respecte pas les normes.

Hier, on apprenait qu'une publicité de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) pour dénoncer la condition animale avait été refusée par la Société des transports de Montréal (STM). Jugée trop intense et considérée comme ne respectant le code de la publicité au Québec, la publicité ne sera pas affichée. Internet a vite réagi et juge la décision de la STM injustifiée. 

À lire aussi: Jessie Nadeau d'Occupation Double répond à la grosse controverse de Cavalia

Les publicités visaient à sensibiliser la population afin d'entraîner un phénomène de dénonciation aux élus afin que les conditions des animaux à la ferme soient revues à la hausse. Selon la STM, la publicité contreviendrait à trois normes sur la publicité au Québec, rapporte le Journal de Montréal.

Via Offert par SPCA

Via Offert par SPCA

La première est sur la présentation mensongère. Sur l'affiche, on peut lire que la souffrance animale est légale, ce qui serait faux. La deuxième est sur l'interdiction de faire des campagnes de frayeur, la STM juge que le message est sur ce ton. La dernière est sur le fait de dénigrer des individus et des entreprises. Selon la STM, la campagne est péjorative envers les fermiers.

La STM n'a pas à juger de ce qui est une publicité acceptable ou non raconte un expert dans le domaine dans une entrevue réalisée par le Devoir. Pour ce genre de question, il y a un organisme national qui s'en charge.

Le Québec aussi vite réagi et a trouvé que la décision de la STM de refuser la campagne aniMal était injuste et que des publicités bien plus choquantes ont déjà été affichées.

 

Via commentaires FB

Via commentaires FB

La STM a tout de même proposé à la SPCA de revoir le format et le message de sa campagne. La SPCA a refusé de la changer.

Partager sur Facebook