Depuis le début du mois de juin, la police lavalloise procède à des enquêtes pour arrêter des suspects ayant fait appel à des escortes mineurs. Le maire de Laval avait annoncé vouloir durcir le ton en signant le 6 juin dernier une déclaration reconnaissant la prostitution juvénile comme un fléau. Les 7 suspects, âgés entre en 25 et 66 ans, ont été arrêtés aujourd'hui et devront comparaître au tribunal le 7 août prochain.

Le 14 juin, les enquêteurs sont allés informer les bars érotiques de la problématique. Ils ont sensibilisé le personnel des bars à l'exploitation sexuelle des jeunes afin qu'ils puissent tous collaborer pour réduire ce problème de société.

En attendant leur procès, les suspects sont actuellement relâchés. La peine minimale pour avoir sollicité les services d'une travailleuse du sexe d'âge mineur est de six mois.

Du côté de Longueuil, les forces policières travaillent aussi sur le dossier de l'exploitation sexuelle. Selon leur rapport, trois individus ont été arrêtés ce mois-ci et vont comparaitre en cour dans les semaines à venir.

La série Fugueuse a contribué à la sensibilisation de l'exploitation sexuelle des mineurs. Malgré la tragique histoire de Fanny suivie par tout le Québec cet hiver, le combat n'est toujours pas gagné. Tant qu'il y aura des clients, l'exploitation continuera.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter