Cet été, c'est assez tendu à la Société des alcools du Québec (SAQ). On se souvient des menaces de grève qui planaient durant la fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste en juin dernier, poussant les Québécois et les détaillants à faire des réserves d'alcool pour la grande fête nationale. Cette semaine, on apprend qu'il y a de fortes chances qu'une nouvelle journée de grève des employés de la SAQ soit démanchée cette semaine.

À lire aussi: Le Québec est le plus gros consommateur de bières au Canada

Jusqu'à maintenant, les employés de la SAQ et les dirigeants ne sont toujours pas arrivés à une entente concernant les conditions. Les employés revendiquent des horaires plus stables et plus réguliers. Il est bon de rappeler que 70% des employés de la SAQ sont à temps partiel et que ça peut prendre jusqu'à 15 ans avant d'avoir un poste à temps plein.

On sent déjà la tension remonter de nouveau. À Québec, samedi, c'est pas moins d'une vingtaine d'employés de la SAQ qui ont manifesté devant une succursale pour montrer qu'ils maintenaient leurs revendications.

Des nouvelles négociations vont avoir lieu cette semaine et le syndicat se dit ouvert à la discussion, mais se tiendra ferme quant à ses revendications. Si la discussion n'aboutit pas comme ça a été le cas les fois précédentes, la SAQ se dit prête à repartir en grève.

As-tu fait tes réserves d'alcool?

Source

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter