La légalisation du cannabis au Canada du 17 octobre dernier a apporté de nombreux débats. En effet, alors que la légalisation autorise la consommation de cannabis pour les 18 ans et plus dans notre province, le nouveau gouvernement caquiste a comme priorité de réglementer plus sévèrement la consommation de cannabis au Québec.

En effet, le gouvernement de François Legault a déposé un projet de loi en décembre dernier afin de faire passer l'âge légal de consommation de cannabis à 21 ans et de l'interdire dans les lieux publics. 

À lire aussi: L'âge de consommation du cannabis va officiellement passer à 21 ans au Québec

Ce projet de loi fait pas mal jaser et les partis de l'opposition s'y oppose fortement. Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, les co-porte-paroles de Québec Solidaire, ont commenté les arguments de la CAQ et jugent ce projet de loi de paternaliste. 

Le chef du Parti Québécois Pascal Bérubé a aussi commenté: 

Par ailleurs, une autre close de ce projet de loi qui prévoit interdire la consommation de cannabis dans les lieux publics est aussi remise en question et cette fois-ci par la Ville de Montréal. 

Valérie Plante, la mairesse de Montréal a demandé à ce que Montréal soit exemptée de cette interdiction. Selon elle, il serait impossible d'appliquer cette règlementation et il y a d'autres priorités que les policiers doivent s'occuper avant cela. D'après Le Journal Métro, le chef du SPVM Sylvain Caron a affirmé que les policiers de Montréal reçoivent plus de 100 appels par jour en lien avec la santé et il juge que  « c’est beaucoup plus important que de s’occuper d’une personne qui fume une substance devenue légale.»

Montréal n'est pas la seule municipalité à ne pas vouloir interdire la consommation de cannabis dans les lieux publics, la Ville de Gatineau a aussi manifesté son désir de reçevoir une exemption. 

Cependant, le premier ministre Legault se dit inflexible par rapport à ce projet de loi et continue d'affirmer qu'il ne « veu[t] pas qu’il y ait des enfants dans des lieux publics qui soient exposés à de la fumée de cannabis », a-t-il répondu durant la période de questions suite à l'assemblée nationale de ce matin.

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter