Je sais pas si tu te souviens, mais je t'ai récemment parlé de la patineuse Kim Boutin.

Cette jeune femme âgée de 23 ans en est déjà à sa 2ième médaille olympique depuis de début des Jeux 2018. D'ailleurs, grâce à elle et à nos autres athlètes canadiennes, nous aurions pu remporter un 8ième podium de suite au relais féminin sur courte piste cette année.

@jeuxolympiquesembedded via

Accompagnées de Kim, nous pouvions retrouver Marianne St-Gelais, Valérie Maltais et Kasandra Bradette. Elles ont cependant toutes été disqualifiées en finale aujourd'hui dans l'incompréhension la plus totale.

Valérie Maltais, qui est entrée en contact avec une patineuse sud-coréenne, a subit une chute avant de se faire accrocher par une patineuse italienne et de plonger la patinoire dans le chaos.

Par contre, à ce moment, le podium était encore accessible pour le Canada. Cependant, Kim Boutin aurait causé de l’interférence en étant « dans les jambes » au moment où la Corée et la Chine étaient à quelques centimètres de la ligne d’arrivée, d'où la raison de leur disqualification.

Marianne St-Gelais, qui était certaine de se retrouver sur le podium avec son équipe, affirme : « Moi, je m’attendais zéro à ça, je suis super déçue de ce résultat. On a travaillé super fort, notre course était malade. Je n’ai pas de mot parce qu’on ne méritait pas du tout cette disqualification ».

Source

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter