Dans la foulée du malheureux écrasement d'avion en Éthiopie survenu en début de semaine, plusieurs pays ont annoncé, depuis, qu'aucun avion de type Boeing 737 max 8 ne pouvait voler au-dessus de leur espace aérien pour une durée indéterminée.

Alors que le Canada le permettait toujours jusqu'à hier encore, voilà que le ministre fédéral des Transports Marc Garneau vient tout juste d'annoncer qu'il a finalement pris la décision de clouer au sol tous les Boeing 737 Max du Canada. 

À lire aussi: Le Canada continue de faire voler des Boeing 737 Max même si plusieurs pays l'ont interdit

Le ministre Garneau a tenu une conférence de presse cet avant-midi afin de mettre à jour la situation. Ainsi, après avoir rencontré les experts de Transports Canada et avoir reçu « de nouvelles informations» , le Canada a finalement décidé de fermer le ciel au Boeing 737 Max. 

@gdnonlineembedded via  

« Suivant les conseils des experts de l’aviation civile de Transports Canada, j’ai émis, à titre de mesure préventive, un avis de sécurité […] restreignant le décollage, l’atterrissage ou le survol de l’espace aérien canadien par tout vol commercial de passagers effectué par des appareils Boeing 737 MAX 8 et Boeing 737 MAX 9 exploités par tout transporteur aérien, canadien comme étranger » a déclaré le ministre Garneau. 

La compagnie Sunwing avait déjà pris la décision ce matin de suspendre temporairement les opérations de ses avions Boeing 737 Max. 

Cette nouvelle mesure entre en vigueur à partir de maintenant et la durée est encore indéterminée. Cette décision pourrait causer l'annulation ou le retard de plusieurs vols alors qu'hier déjà un vol d'Air Canada en partance d'Halifax vers Londres a été annulé. 

 

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter