Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada vous avise de payer votre cannabis comptant pour vous protéger - Narcity

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada vous avise de payer votre cannabis comptant pour vous protéger

Cannabis au Canada: ne payez pas avec votre carte de crédit.

Le 17 octobre dernier, le Canada marquait l'histoire en devenant le 2e pays au monde à légaliser le cannabis. Trois ans après l'élection de Justin Trudeau, le gouvernement libéral réalisait un de ses engagements les plus attendus et controversés à la fois. Bien que plusieurs états américains soient allés dans ce sens, la consommation de cannabis est encore illégale de manière générale chez nos voisins du sud, et notre légalisation posait problème aux douanes

En fait, on avait appris que les Canadiens pourraient se faire bannir des États-Unis s'ils avouaient avoir acheté ou consommé du cannabis, à n'importe quel moment de leur vie. Puis, si vous aviez acheté du pot avec votre carte de crédit, vous deviez savoir que vos données de transactions pouvaient possiblement être scrutées par le gouvernement américain notamment à cause du Patriot Act, voté en octobre 2001 suite aux attentats terroristes. Bref, ça devenait complexe. 

Toutefois, plusieurs personnes ayant passé les douanes depuis la légalisation nous avaient avisées qu'aucune ou très peu de questions avaient été posées en lien avec le cannabis.

Hier, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada conseillait aux Canadiens de ne pas prendre de chance du tout et de protéger leurs informations personnelles. En fait, les consommateurs de marijuana devraient tout simplement préserver leur anonymat, principalement en achetant dans les succursales de la SQDC en payant comptant. 

« Le cannabis est illégal dans la plupart des pays en dehors du Canada. Les renseignements personnels des consommateurs de cannabis sont donc très sensibles. Par exemple, certains pays peuvent refuser l’entrée à des personnes s’ils savent qu’elles ont acheté du cannabis, même légalement. » peut-on lire sur le site du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. 

Lors d'un achat à la Société québécoise du cannabis, on conseille donc de donner le moins de renseignements personnels possible au détaillant. La seule pièce d'identité qui peut être obligatoire sera pour valider l'âge de l'acheteur. Au moment de donner des informations privées comme un numéro de carte de crédit ou une adresse, on recommande de demander au détaillant s'il stocke vos informations personnelles sur des serveurs situés en dehors du Canada: « Choisissez d’acheter du cannabis auprès de ceux qui conservent vos renseignements personnels au Canada ».

Bref, peu importe la légalité de la chose, on recommande aux Québécois de se protéger, ne sachant jamais quand ça pourrait avoir des répercussions négatives sur leurs voyagements à l'extérieur du pays. 

Pour le document explicatif complet, c'est ici. 

Partager sur Facebook