L'été, c'est la saison des voyages, et il est facile (en tout cas dans mon cas) de partir sur un coup de tête après avoir trouvé un fou deal. Par contre, fou deal peut parfois se transformer en vrai film d'horreur.

Alors que j'ai entendu des histoires plutôt horribles avec les années, j'ai pris l'habitude de toujours aller vérifier les recommandations officielles du Gouvernement du Canada. Le site se promet de donner « des conseils importants afin de vous aider à prendre des décisions éclairées et à voyager en toute sécurité à l’étranger.»

Cette semaine, le Gouvernement du Canada a émis un avis dans deux pays assez populaires auprès des Canada: le Mexique, et l'Indonésie. Voici exactement les zones ou éviter « tout voyage non essentiel » , et les régions où prendre des précautions.

Mexique - avis mis à jour le 6 août 2018 16:47, toujours valide le 7 août 2018 08:54.

De manière générale, notre pays recommande à ses voyageurs de faire preuve d'une grande prudence à cause du haut taux de criminalité, des manifestations et des barrages routiers illégaux.

Nord du pays: Le site du Gouvernement du Canada explique que le niveau de violence y est élevé, majoritairement à cause de la présence du crime organisé.

Les endroits où on recommande d'éviter tout voyage non essentiel:

Chihuahua

Coahuila (à l’exclusion de la ville de Saltillo)

Durango

Nuevo León (à l’exclusion de la ville de Monterrey)

Sinaloa (à l’exclusion de la ville de Mazatlán)

Sonora (à l’exclusion des villes de Hermosillo et Guaymas/San Carlos)

Tamaulipas.

Dans les villes exclues, on recommande toutefois une grande prudence. 

Les états de l'ouest 

Les endroits où on recommande d'éviter tout voyage non essentiel: 

L’État de Guerrero (y compris la ville d’Acapulco, mais à l’exclusion des villes d’Ixtapa, de Taxco et de Zihuatanejo)

L’État de Michoacán (à l’exclusion de la ville de Morelia)

L’État de Colima (à l’exclusion de la ville de Manzanillo) (crime organisé + violence)

Toutes les informations ici. 


 

Indonésie - avis mis à jour le 6 août 2018  , toujours valide le 7 août 2018 9:09.

De manière générale, il faut faire preuve d'une grande prudence à cause des tensions politiques et sociales, et des menaces d’attentats terroristes dans tout le pays.

Lombok - îles Gili 

Le dimanche le 5 août, Lombok était victime d'un séisme de magnitude 6,9 ayant fait 105 victimes et 236 personnes sérieusement blessées, selon Le Monde. Les secouristes sont encore en train de poursuivre les recherches pour retrouver des survivants de la tragédie. Il est donc inutile d'expliquer qu'aucun touriste canadien ne devrait se rendre sur les lieux.

Selon les médias, c'est plus de 4 600 touristes qui ont été évacués des îles Gili (les trois petites îles super paradisiaques au nord-ouest de Lombok). Le Gouvernement n'a pas émis d'avis précis pour ces îles, mais les locaux ont partagé des photos des ruines et c'est simplement du bon sens d'éviter ces îles. 

Papouasie 

C'est en raison d'actes de violence commis régulièrement que le Gouvernement du Canada recommande d'éviter tout voyage non essentiel. 

 

Toutes les informations ici.


En plus des avertissements partagés cette semaine, c'est plusieurs autres pays où on recommande de prendre des précautions, ou tout simplement d'éviter. Pour la liste complète des avis des derniers mois, consultez la page « avertissements » du Gouvernement du Canada ici.

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications