Le nombre de fugues explose dans la dernière année au Québec - Narcity

Le nombre de fugues explose dans la dernière année au Québec

Pour un total de 6 163 fugues.

Depuis la sortie de la très populaire série Fugueuse, plusieurs avaient le sentiment que les cas de fugues recevaient une plus grande attention de la part des médias en général puisque nous en entendions beaucoup plus parler. 

À lire également : Une fugueuse montréalaise devient proxénète et séquestre une mineure en fugue 

Qu'à cela ne tienne, TVA Nouvelles vient tout juste de publier un article confirmant qu'une augmentation de 8,33% du taux de fugues dans les Centres jeunesse était bel et bien réel au Québec. 

Alors que 6 163 fugues ont été reportées en 2017, cela représente 474 cas de plus que l'année précédente. Les principales régions visées par le problème sont la Montérégie, les Laurentides, la Côte-Nord et l'Abitibi-Témiscamingue. 

Même à Laval, le nombre de fugues ne cesse d'augmenter. Selon Dave Turcotte, député péquiste, cela serait principalement dû aux « dizaines de millions coupés par les libéraux ». 

Face à cet enjeu, la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse, Lucie Charlebois, affirme que 11 millions de dollars ont été injectés afin de principalement « épauler le personnel qui s'occupe des jeunes ». 

En effet, une bonne partie des travailleurs sociaux quittent leur emploi une fois qu'ils ont trouvé mieux ailleurs, ce qui engendre inévitablement un problème au niveau de l'encadrement des jeunes. Cependant, la ministre affirme qu'à peine 28% des fugues durent plus de 24 heures. 

En plus de créer beaucoup d'angoisse chez l'entourage du jeune en fugue, 30% d'entre eux se retrouvent contre leur gré victimes d'exploitation sexuelle. Suite à cela, plusieurs épreuves émotionnelles et physiques leur sont infligées ce qui crée de grands problèmes à court et long terme. 

C'est donc un enjeu qui mérite beaucoup d'attention et visiblement, un meilleur encadrement. 

À lire également : Fugueuse : ce que l'émission ne dit pas sur les fugues et la prostitution au Québec 

Sources : TVA Nouvelles, La Presse 

Partager sur Facebook