Le palmarès des marques au Canada a été dévoilé et Tim Hortons est en chute libre - Narcity

Le palmarès des marques au Canada a été dévoilé et Tim Hortons est en chute libre

Les gens sont tannés de perdre à « Dérrrroule le rebord » ?

Quand on pense à nos belles traditions canadiennes, il y a généralement le Tim Hortons en tête du palmarès. Alors que nos voisins du sud aiment beaucoup trop le Dunkin' Donuts (et son café horrible), par ici, tout bon road trip commence par un arrêt au Timmies. Bref, texter à quelqu'un: « Je passe au Tim, veux-tu quelque chose? » c'est devenu une marque d'amour officielle au pays.

En fait, c'est ce que je pensais, alors que le Tim, finalement, c'est pas mal moins populaire qu'avant. Le sondage annuel de Ipsos, qui détermine le top 100 des marques les plus influentes au Canada, a révélé l'étude pour l'année 2017, et les choses s'annoncent mal pour Tim Hortons.

@timhortonsembedded via

En fait, ça s'annonce assez mal pour la plupart des marques canadiennes alors qu'on est en train de perdre nos emblèmes et laisser la place aux compagnies américaines. Ce top, il parle d' « influence » et non de chiffre d'affaires. C'est donc une image de marque forte qui mène et sait être appréciée du consommateur. En général, c'est la base du marketing qui fait en sorte que celui-ci aura envie et sera fier de consommer le produit.

Alors que Google se tient en première place, Facebook et Apple suivent de près. (On le sait pas mal comment les gens vendus Apple, sont VENDUS pour vrai!) Par contre, je me serais attendue à quelque chose de meilleur pour ce qui est de Netflix. Qui n'adore pas Netflix?

Via Ipsos

Tim Horton est la seule compagnie qui a connu une chute dramatique, en passant de la 9e place en 2016, à la 16e place en 2017. Outch! Peut-être que les gens sont tannés de perdre à « Dérrrroule le rebord » ?

Blague à part, ce n'est pas un secret que Tim a perdu pas mal de popularité lorsque plusieurs succursales ont décidé de couper les avantages des employés et les pauses payées pour « balancer » avec l'augmentation du salaire minimum. On ne serait donc pas surpris de voir une autre chute drastique lorsque les chiffres de 2018 sortiront. 

@timhortonsembedded via

Si tu te demandes comment Facebook fait pour être aussi haut dans nos coeurs suite au scandale de Cambridge Analytica, je te rappelle que c'est une étude de 2017, et donc que le scandale n'avait pas encore frappé. L'étude de 2018 devrait faire assez mal à Facebook.

Article traduit de l'original: Narcity Canada - Casey Aonso

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

On te recommande

Izabelle Bee Carbure à la caféine et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée. @iza.bee sur Insta