Alors qu'hier, on annonçait que la mairesse Valérie Plante retirait les quotas de contraventions à respecter chez le SPVM, on avait tout de même précisé qu'il y avait un "mais". 

Bien que personne n'avait mentionné de quelle manière, on savait que le nouveau budget de ville prévoyait une augmentation de 12 M$ en revenu issu de "tickets". 

Via Mike Clegg

Les options étaient assez restreintes... Comment "réduire" le nombre de contraventions émises et tout de même parvenir à augmenter son revenu? Faire payer plus cher les fautes commises par les automobilistes, duh!

Les prix sont donc présentement en train d'être révisés. On ne sait pas encore quelles fautes coûteront plus cher ni de combien elles augmenteront. 

Par contre, ça fait apparemment 9 ans que les prix n'avaient pas été revus. Sauf qu'avec la hausse des taxes de 3,3% prévue dans le même budget et le nouveau taux directeur, ça commence à en faire des augmentations... 

Voici quelques exemples des prix en vigueur : 

  • Faire un « stop américain » : entre 100 et 200$
  • Texter au volant : entre 80 et 100$ 
  • Ne pas porter sa ceinture : entre 80 et 100$
  • Stationnement : généralement 52$

Source

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter