Ça fait quand même un bout qu'on entend des débats à droite et à gauche à propos des services de transports. Uber l'illégal, Uber qui s'en va, Uber qui revient. Taxi pas content. 

Sauf qu'aujourd'hui, nos bonnes vieilles entreprises de taxi vont se réjouir. Selon Le Devoir, c'est le ministre des Transports, André Fortin, qui a annoncé que le Québec investirait 44 millions de dollars sur 5 ans afin de moderniser l'industrie.  

Il annonce également que la requête des chauffeurs par rapport à une compensation sera retardée. Ceux-ci avait récemment demandé un montant s'élevant à plusieurs millions afin de les dédommager.

Ils exigeaient que les contribuables déboursent cette somme prochainement, car selon eux, c'est l'État qui a « [changé] les règles du jeu ». Avec l'arrivée de Uber, les chauffeurs estiment avoir subi plusieurs pertes. 

Selon le ministre, la diminution de la valeur de leur permis, qui est passé de 200 000$ à l'achat à 85 000$ aujourd'hui, est trop importante pour faire ces démarches maintenant. Il souligne cependant qu'un groupe de travail pour établir le montant de cette future compensation sera bientôt créé. 

Plus d'informations à venir...

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications