Les boissons alcoolisées de style « FCKD UP » en vue d’être réglementées au Québec en 2019 - Narcity

Les boissons alcoolisées de style « FCKD UP » en vue d’être réglementées au Québec en 2019

Moins d'alcool dans les boissons alcoolisées sucrées.

Four Loko, FCKD UP, Mojo, toutes des boissons alcoolisées qu'on buvait dans nos premières brosses parce qu'on aimait pas vraiment l'alcool. Elles sont tellement sucrées que ça goûte juste le jus. Pourtant, ces cannettes de boissons ont, en fait, un très haut d'alcool et une trop grande consommation peut être extrêmement dangereuse. On se rappelle l'histoire tragique de la jeune Athena Gervais, 14 ans, qui aurait glissé dans un ruisseau et se serait cogné la tête après une consommation accrue de boissons FCKD UP.

À lire aussi: Les boissons « FCKD UP » sont retirées du marché et la production cesse complètement

Suite à ce drame, les boissons FCKD UP avaient été retirées du marché, mais il en existe encore d'autres dans le même style qui sont en vente sur les tablettes. Ainsi, Santé Canada souhaite réglementer et réduire le taux d'alcool dans les boissons sucrées alcoolisées. 

Alors qu'une seule canette de Four Loko ou de FCKD UP avait un pourcentage d'alcool de 11,9%, ce qui équivaut à environ 4 verres de vin, Santé Canada propose de limiter le taux d'alcool d'une canette entre 3,6% et 7,2% selon le format ce qui représenterait un verre et demi. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#SQUADGOALS

Une publication partagée par Four Loko (@fourloko) le

Selon TVA Nouvelles, voici ce que propose Santé Canada: 

7,2 % d'alc./vol. en canette de 355 ml 

5,4 % d'alc./vol. en canette de 473 ml 

4,5 % d'alc./vol. en canette de 568 ml 

3,6 % d'alc./vol. en canette de 710 ml 

Ces nouveaux standards ne s'appliqueront pas sur les bouteilles de vin qui sont habituellement de 750 ml puisqu'elles contiennent plusieurs portions et ne sont pas dédiées à la consommation pour une seule personne. (Oups!)

Pour l'instant, la réglementation n'est pas encore en vigueur. Une consultation publique, où Santé Canada invite la population à se prononcer sur le sujet, sera tenu du 22 décembre au 5 février. Si la proposition est adoptée, le règlement sera en vigueur au printemps 2019. 

Pour plus d'informations tu peux consulter l'avis officiel de Santé Canada ici.

Source: TVA Nouvelles, Journal Metro.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook