Pour plusieurs touristes et/ou couples romantiques se promenant dans le Vieux-Port de Montréal, un tour de calèche est le comble du charme pour visiter la ville. Cependant, beaucoup déplorent entre autres le traitement négligé que subissent les chevaux.

C'est pourquoi le maire Denis Coderre a affirmé que nous ne verrons pas de calèches et leurs cochers pour la prochaine année à Montréal. À compter du 24 mai, il n'y aura plus de chevaux qui vont se promener un peu partout dans la métropole. « Je n'étais pas satisfait de la façon dont les choses fonctionnaient. La meilleure façon est de repartir à zéro », a indiqué le maire à LaPresse.

Les cochers et propriétaires de calèches seront remboursés pour leur permis qu'ils avaient déjà acheté en 2016, soit 550 $ par calèche et 120 $ par cocher. Les nouveaux règlements seront donc établis au printemps 2017 pour qu'ainsi, les chevaux soient mieux traités et que le principe soit abordé d'une façon beaucoup plus professionnelle.

On espère vraiment que des professionnels seront rencontrés pour parler des conditions des chevaux. Puisque ce n'est réellement pas naturel pour eux de marcher sur le pavé/l'asphalte aussi longtemps, une tonne de changements seront à adopter. Reste à voir les changements qui seront faits par le maire et les professionnels.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications